11.04.2012 -

Grand effort pour alphabétiser des jeunes et des adultes au Nigéria

Le Représentant du ministre d'État pour l'éducation, M. Bergudo (debout) déclare l'atelier ouvert. (© UNESCO).

Le Nigeria a pris une initiative pour revitaliser les programmes d’alphabétisation des jeunes et des adultes dans le pays. L’objectif est d’éduquer, dans les trois années à venir, 4 à 5 millions d’adultes analphabètes et 2 millions d’enfants hors du système scolaire.

Le Gouvernement du Nigeria a mobilisé 6,5 millions de $ et a signé un accord avec l’UNESCO pour la mise en oeuvre de ce projet qu’elle a du reste élaboré. Le projet s’intitule « Revitaliser l’alphabétisation des jeunes et des adultes au Nigéria.

40 millions analphabètes

L’analphabétisme est un défi majeur de préoccupation au Nigéria, un des pays les plus peuplés du monde avec une population estimée à 155 millions de personnes.

Quelque 40 millions d’adultes sont analphabètes et le taux global d’alphabétisation est de près de 57 %. En outre, environ 7 millions d’enfants se trouvent hors du système scolaire.

Les besoins en termes de classes d’alphabétisation sont énormes.

Aujourd’hui, 500 suivent des cours d’alphabétisation ce qui équivaut à 1 sur 80 analphabètes.

Une priorité haute

"La revitalisation de l’alphabétisation des jeunes et des adultes au Nigéria est une de nos priorités et une composante majeure de l’agenda de l’actuelle administration pour la transformation sociale ” a déclaré le Représentant du ministre d'État pour l'éducation, M. Bergudo.

Il s’exprimait à l’occasion d’un atelier organisé par l’UNESCO afin de permettre l’élaboration d’un cadre stratégique clair pour la mise en œuvre de l’ambitieux programme d’alphabétisation.

L’atelier s’est tenu dans la capitale Nigériane, Abuja, du 13 au 15 mars 2012. Il a rassemblé 116 participants parmi lesquels des Officiels du Gouvernement à savoir des Ministres du Gouvernement fédéral, des agences spécialisées actives dans l’éducation, la planification, la jeunesse, l’alphabétisation ainsi que des représentants de la société civile, des universitaires, des entités professionnelles et des représentants de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Appui de l’UNESCO

Le Directeur de l’UNESCO Abuja, Joseph Ngu, a loué les efforts du Gouvernement Nigérian. "En ce qui la concerne, l’UNESCO continuera à déployer ses connaissances, son expertise et son assistance technique pour permettre au Nigeria d’atteindre les objectifs de développement fixés par la Communauté internationale, je peux vous l’assurer» a déclaré Ngu.

Le Nigéria est un des pays africains qui n’aura pas réalisé l’Education de qualité pour tous en 2015.

Environnement lettré: la clé

Yao Ydo, Chef et expert en Alphabétisation au Bureau régional de l’UNESCO à Dakar, a souligné durant l’atelier que la création d’environnement lettré (y compris l’alphabétisation numérique) constitue le gage de succès des programmes d’alphabétisation ».

"Cela peut être réalisé à travers la promotion de l’écriture et de la lecture pour tous les âges et dans toutes les langues codifiées qui existent » a ajouté Ydo. « L’important c’est que les populations mettent à profit leurs compétences d’alphabétisées dans leur vie quotidienne, sinon elles risquent d’oublier rapidement » a-t-il souligné.

L'importance de la langue nationale 

Sur le multilinguisme, Ydo a mis l’accent sur la nécessité de réaliser un équilibre entre la langue maternelle et les langues étrangères internationales parce que les compétences sont mieux acquises quand sont utilisées les langues indigènes des apprenants.

"Les matériels de lecture qui promeuvent les savoirs et valeurs locaux ainsi que les cultures et les traditions devraient être développés pour créer, à la maison, dans la communauté, dans les centres d’apprentissages et dans les lieux de travail, un environnement lettré multilingue " a-t-il poursuivi.

Différents ONG concernées par l’alphabétisation des jeunes et des adultes ont partagé leur expérience dans la mise en œuvre des programmes d’alphabétisation.

Feuille de route pour aller de l’avant

Les participants se sont mis d’accord sur une feuille de route pour le projet. Il comprend la mise sur pied de plusieurs groupes de travail qui prendront en charge les volets tels que les matériels didactiques, les environnements lettrés etc…

Il a été également recommandé au Gouvernement du Nigéria de déclarer 2013 Année de l’Alphabétisation au Nigéria et de prendre toutes les mesures aptes à mobiliser l’ensemble du pays en faveur de cette initiative d’alphabétisation majeure.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page