24.11.2011 - UNESCO Office in Dakar

Améliorer le transfert de connaissances numériques entre les chercheurs en Afrique

Le développement des bibliothèques numériques en Afrique est encore à ses balbutiements. Mais le potentiel est énorme. Pensez-y: Créer un accès ouvert à la recherche en Afrique à travers des référentiels dans les universités.

Un atelier de formation d’une semaine pour les professionnels travaillant dans le domaine se tient actuellement à Dakar, au Sénégal, pour encourager le développement des bibliothèques numériques sur le continent.

40 participants venus de sept pays (Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie et Sénégal) participent à cette formation du 21 au 25 novembre.

La formation est organisée conjointement par l'UNESCO et le laboratoire européen de physique des particules (CERN), qui est également impliqué dans la formation et la collaboration internationale.

Système de bibliothèque numérique gratuite

L'atelier est une formation aux principes généraux de bibliothèque numérique et sur le système de bibliothèque numérique Invenio, qui est un logiciel gratuit permettant aux gens de gérer leur propre bibliothèque numérique ou dépôt de documents sur le web.

La technologie offerte par le logiciel couvre tous les aspects de la gestion de bibliothèque numérique allant de l'ingestion de documents à la classification, en passant par l'indexation et la diffusion.

“Ce cours est très important pour les personnes impliquées dans les services d'information et de documentation. Invenio est un logiciel que nous devrions utiliser dans nos centres de ressources”, affirme Mme Bliss-Ouerdraogo Namema du Conseil Africain et Malgache pour l'Enseignement Supérieur (CAMES) au Burkina Faso.

L'équipe de formateurs est un mélange de personnel du CERN et de participants du Bénin, Allemagne, Grèce, Norvège, Roumanie et Sénégal.

L'UNESCO finance les ateliers de formation à travers son Programme international pour les sciences fondamentales.

Masse critique de bibliothécaires numériques

L'atelier est le troisième du genre après celui organisé au Rwanda (2009) et au Maroc (novembre 2010).

“Grâce à ces ateliers internationaux, nous créons un réseau de collègues qui seront en mesure de se soutenir mutuellement dans l'avenir”, affirme Jens Vigen, chef du Service d’information scientifique au CERN et l'un des organisateurs de l'atelier.

“L'école ici à Dakar est particulièrement intéressante car les participants viennent d'une variété importante des pays francophones d’Afrique occidentale. Nous espérons avoir contribué à établir une masse critique de ‘bibliothécaires numériques’ dans la région”, ajoute-il.

En savoir plus:

Programme complet de l'école et une copie des présentations

A propos d’Invenio

Programme international de l’UNESCO relatif aux sciences fondamentales

 




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page