19.03.2012 - UNESCO Office in Dakar

Améliorer la qualité dans l’enseignement supérieur au Sénégal

L'Université Cheikh Anta Diop à Dakar, Sénégal

Le Ministère de l’enseignement supérieur au Sénégal et le Bureau régional de l’UNESCO pour l’éducation en Afrique (BREDA) lancent un projet pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur au Sénégal.

Le projet est financé par l’UNESCO et a pour but d’aider techniquement le Ministre de l’enseignement supérieur à mettre en place des mécanismes d’assurance qualité pour l’enseignement supérieur.

Le projet sera lancé au cours d’un atelier organisé par le BREDA qui se tient du 21 au 23 mars à Dakar.

Les activités du projet porteront notamment sur l’élaboration d’un répertoire des offres de formation, la préparation d’un guide pour les étudiants étrangers, la réalisation d’études sur les mécanismes existants d’Assurance Qualité ainsi que sur l'évaluation des besoins d’emploi du secteur privé.

Défis majeurs au Sénégal

"Malgré quelques avancées depuis 2000, l’enseignement supérieur au Sénégal reste confronté à plusieurs défis » déclare Hassana Alidou, Chef de la Section Education de base à l’Enseignement supérieur à l’UNESCO-Dakar.

Hassana Alidou met l’accent sur les problèmes suivants dans l’enseignement supérieur au Sénégal:

  1. Le sureffectif d’étudiants et l’engorgement de l’Université de Dakar (UCAD),
  2. La multiplication des institutions privées d’enseignement supérieur,
  3. La qualité défaillante des résultats du système (déperdition importante et faible niveau de performance du sortant, l’inadéquation des formations par rapport aux besoins nationaux),
  4. L’inégalité d’accès entre les sexes, et,
  5. La fraude des diplômes.

Renforcer les capacités

L’atelier de lancement officiel des activités du projet sera mis à profit pour renforcer les capacités des partenaires y compris au sein de la Direction Générale de l’Enseignement Supérieur (DGES), des Universités, des Établissements Publics d’Enseignement Supérieur (EPES) et de l’ANAQ (Autorité nationale d’assurance qualité).

Sponsorisé par l’UNESCO - DAAD

Le Sénégal n’est pas le seul pays qui lutte pour assurer la qualité de ses programmes d’enseignement supérieur. Pratiquement tous les pays africains sont confrontés aux mêmes problèmes.

C’est pourquoi l’UNESCO-Dakar mobilise un large éventail de partenaires autour de l’amélioration de la qualité des institutions africaines d’enseignement supérieur.

Dans ce cadre, une réunion se tiendra du 19 au 20 mars 2012 à Dakar sur cette question. Elle est organisée conjointement l’UNESCO-Dakar et le DAAD(Deutscher Akademischer Austauschdienst, German Academic Exchange Office).

Y prendront part les partenaires suivants: BAD, ADEA, CAMES, CIEP Sevres-France, Banque mondiale, USAID et le Ministère de l’enseignement supérieur au Sénégal.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page