29.11.2011 - UNESCO Office in Dakar

Relancer le dialogue entre partenaires autour du problème des inondations au Sénègal

Une réunion se tiendra à l’UNESCO Dakar (BREDA) le 29-30 novembre 2011 pour faire un diagnostic sur la problématique des inondations à Dakar et dans de nombreuses localités sénégalaises. L’objectif est de formuler des propositions novatrices et pertinentes pour une maîtrise collective et durable de cette catastrophe.

Depuis plusieurs années, des inondations aux conséquences graves affectent une bonne partie de la population sénégalaise.

« Des solutions nouvelles, durables et acceptées par tous seront formulées et transmis aux plus hautes autorités de l’Etat » souligne la Directrice de l’UNSCO Dakar, Mme Ann Therese NDONG-JATTA.

Un dialogue permanent

La rencontre est organisée par la Commission nationale pour l’UNESCO avec l’appui de l’UNESCO Dakar (BREDA). Elle permettra aux différents acteurs (autorités politiques, collectivités locales, cadres techniques, partenaires au développement, ONG et  populations elles-mêmes) de progresser davantage sur cette problématique en définissant une stratégie dans une perspective de long terme.

Un dispositif de concertation, de dialogue permanent entre toutes les catégories d’acteurs, qui favorise la synergie sera mis en place. « Les autorités sénégalaises sont déterminées à résoudre les problèmes liés aux inondations. Les recommandations d’experts que nous allons élaborer  faciliteront leur action et leurs décisions » a conclu Mme NDONG-JATTA.

Juguler les effets catastrophiques

Depuis plusieurs années, beaucoup d’efforts ont été déployés par les autorités et par les autres acteurs concernés par les inondations pour en juguler les effets catastrophiques. D’importants résultats ont été obtenus. Toutefois, le travail qui reste à faire est immense et nécessite encore plus d’efforts et de collaboration, notamment en termes de ressources humaines et matérielles.

 




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page