05.05.2017 - UNESCO Office in Dakar

La jeunesse africaine se mobilise pour son patrimoine

La Journée du patrimoine mondial africain célébrée le 5 mai 2017 fait honneur cette année au Burkina Faso. Ce dernier organise en partenariat avec le Fond du patrimoine mondial africain (FPMA) une série d’activités incluant un forum régional des jeunes francophones sur le patrimoine mondial et un séminaire consacré au thème de la formation des professionnels du patrimoine en Afrique.

Proclamée lors de la 38e session de la Conférence générale de l’UNESCO en novembre 2015, la Journée du patrimoine mondial africain est l’occasion de célébrer le patrimoine culturel et naturel du continent. Elle vise à sensibiliser le monde entier et à mobiliser une coopération renforcée pour la sauvegarde du patrimoine africain. A cette occasion, l’historique site des Ruines de Loropéni, inscrit au patrimoine mondial depuis 2009, a accueilli du 26 avril au 5 mai 2017, une soixantaine de jeunes en provenance de différents pays d’Afrique francophone qui vont échanger et apprendre sur leur patrimoine.

Au programme : des présentations, des visites du site du patrimoine mondial, des travaux de groupe, des simulations de la session du Comité du patrimoine mondial par les participants au Forum, l’élaboration d’une Déclaration des jeunes africains, un séminaire sur la protection et la promotion du patrimoine africain et enfin, en clôture, une célébration commémorative du 5 mai en présence de hauts fonctionnaires.

En outre, le Burkina Faso n’est pas le seul pays à célébrer cette deuxième édition de la Journée du patrimoine mondial africain. Du Nigéria à Madagascar, en passant par l’Ethiopie et l’Angola, le 5 mai est commémoré un peu partout en Afrique avec des activités phares dessinées autour de thématiques proposées par le Fond du patrimoine mondial africain.

« La réussite de la protection du patrimoine passe par l’éducation, l’information et la recherche d’où le rôle des universités pour la construction d’une société plus juste, équitable et durable et la valorisation du riche patrimoine culturel. C’est pourquoi il est prévu un séminaire sur le thème de la formation des professionnels du patrimoine en Afrique. » Souligne M. Lazare Assomo Eloundou, Directeur adjoint du Centre du patrimoine mondial.

L’Afrique possède un patrimoine exceptionnel tant naturel que culturel et pourtant, c’est le continent qui a le moins de sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial avec 23 sites sur la liste du patrimoine en péril. Ainsi cette rencontre constitue un moment privilégié pour impliquer davantage une diversité d’acteurs clés pour la promotion et la protection du patrimoine, telles que les communautés locales, les universités, les services touristiques, les médias mais aussi les femmes et les jeunes.

Aujourd’hui des méthodes originales sont développées dans le continent afin de valoriser et faire connaitre aux jeunes leur patrimoine. C’est le cas, de l’application mobile « Vue d’Afrique » tout récemment lancée par le Bureau de l’UNESCO à Dakar et qui, à travers de belles images et vidéos, rend hommage à ce patrimoine d’une valeur exceptionnelle.

  • Plus d’information sur la Journée du patrimoine mondial africain sur le lien suivant : http://whc.unesco.org/fr/actualites/1656/
  • Plus d’informations sur le forum régional des jeunes francophones sur le patrimoine mondial et le séminaire consacré au thème de la formation des professionnels du patrimoine en Afrique ici
  • Voir le programme de la Journée internationale des 12 pays africains participants en cliquant ici.
  • Pour plus d’information sur le rôle de la société civile, des politiques et toutes les parties prenantes pour la sauvegarde du patrimoine mondial africain, lire la Déclaration Ngorongoro
  • Ecouter le mot de la Directrice du patrimoine mondial, Mme Mechtild Rössler sur le Forum Régional Africain des jeunes sur le patrimoine mondial 2017 sur le lien suivant https://www.youtube.com/watch?v=bQ9vufQLne0&feature=youtu.be
  • Site web du Fonds du patrimoine mondial africain : http://awhf.net/
  • Télécharger l’application mobile Vue d’Afrique sur Google playstore via le code QR ci-dessous :

          https://play.google.com/store/apps/details?id=com.unes.vuedafrique

 




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page