11.10.2018 - UNESCO Office in Dakar

Formation des jeunes à la paix et au leadership en préparation des élections présidentielles de 2019, au Sénégal

Les jeunes de Guédiawaye participant à la MOST School ©UNESCO

Le Bureau de l’UNESCO Dakar a organisé, en partenariat avec l’Académie Culturelle de Guédiawaye (AGC), les autorités sénégalaises au niveau local, et avec l’implication du ministère de la Jeunesse, une « MOST School » (atelier stratégique) sur « le leadership de la jeunesse dans le processus global de préparation, de gestion et de suivi des élections présidentielles 2019 au Sénégal », à Guédiawaye (Sénégal), les 03 et 04 octobre 2018.

Dans beaucoup de pays d’Afrique, des élections présidentielles et législatives se profilent à l’horizon. En prévision de ces évènements, l’UNESCO met l'accent sur la promotion du dialogue inter et intra culturel et l'engagement des jeunes pour une société pacifique et participative, qui correspond aux objectifs 11, 14 et 18 de l'Agenda 2030 de l’ONU et à ceux de l’Agenda 2063 de l'Union africaine.

L'objectif général de cette « MOST School », qui regroupait près de 40 participantes et participants (jeunes leaders des différents segments sociaux), était de renforcer leurs capacités avec les compétences et mécanismes d'action appropriés pour mieux assumer leur rôle dans la consolidation de la paix, l’édification d’une société juste et équitable ainsi que l’impulsion d’une citoyenneté responsable et de la non-violence.

L’atelier, qui accueillait plusieurs organisations dont des jeunes du Conseil National de la Jeunesse, du conseil départemental, des représentants des communes, des jeunes universitaires, les organisations de femmes, les OSC, et notamment les représentants des organisations de jeunesse, des forces de l’ordre, etc., a été scindé en quatre sessions thématiques. Ces dernières ont abordé des sujets tels que « Femmes, Genre et Développement : perspectives théoriques et enjeux », « Gestion des conflits et consolidation de la paix », « Jeunesse, leadership et citoyenneté » et « Elaboration de messages et de stratégies de communication ».

Les sessions de travail en groupe ont par la suite permis aux participants d’élaborer et de finaliser des recommandations clefs et de formuler des messages « percutants » qui devraient alimenter une campagne citoyenne pour booster le civisme et appeler à des élections pacifiques pendant les mois à venir.

Les jeunes bénéficiaires ont enfin déterminé les modalités et outils pertinents qui les aideront à assurer le suivi de la formation. Ces modalités incluent le réseautage, qui devrait leur permettre de coordonner leurs actions sur le processus électoral et d’œuvrer ensemble pour garantir une meilleure participation des jeunes dans les circuits de pouvoir, dans le processus de démocratisation de la société et dans la consolidation de la paix sociale, et plus spécifiquement dans le processus d’organisation des prochaines élections.

Dans les prochaines étapes, les messages clefs, les recommandations formulées et le rapport de la formation seront partagés avec les autorités locales, les jeunes des associations locales et nationales, l’UNESCO et le ministère de la Jeunesse, pour une harmonisation des efforts de consolidation de la démocratie et de la paix, et une efficience des actions de suivi.

http://www.unesco.org/new/fr/dakar/about-this-office/single-view/news/youth_leadership_in_the_overall_process_of_preparing_managi/

http://www.unesco.org/new/fr/dakar/social-human-sciences/

http://www.unesco.org/new/fr/social-and-human-sciences/themes/most-programme/schools/




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page