11.10.2018 - UNESCO Office in Dakar

Réunion régionale sur la coopération transfrontalière pour la gestion du patrimoine mondial en Afrique : Postulez dès maintenant !

Le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO organise une réunion régionale pour promouvoir la coopération transfrontalière et renforcer les connaissances pour une gestion efficace des sites du patrimoine mondial en Afrique, en collaboration avec l’État partie du Niger, les organisations consultatives (UICN, ICOMOS, ICCROM) et le Fonds pour le patrimoine mondial africain (FPMA). Cette activité financée par le Fonds-en-dépôt néerlandais, se veut interactive et proposera des échanges sur les initiatives existantes ou potentielles en matière de coopération transfrontalière ainsi que des sessions de travail sur différents aspects de la gestion efficace du patrimoine mondial culturel et naturel.

Quand?

10-14 décembre 2018

Où?

Tapoa, Niger

Buts et objectifs

L'objectif principal de la réunion est de contribuer à une gestion efficace des biens transfrontaliers[1] et des biens en série transnationaux[2] en Afrique subsaharienne. Plus précisément, cette réunion régionale a pour objectifs de :

  • Échanger les connaissances et les expériences sur la gestion des sites transfrontaliers et transnationaux en série du patrimoine mondial en Afrique, y compris l'utilisation des connaissances traditionnelles ;
  • Analyser le rôle de la Convention du patrimoine mondial dans la promotion de la coopération transfrontalière en Afrique;
  • Élaborer et publier les recommandations de l’atelier pour une gestion efficace des sites transfrontaliers et transnationaux du patrimoine mondial dans la région Afrique.

Format de l’atelier

Les participants exposeront l’état des lieux et les résultats des initiatives de gestion lors des sessions thématiques afin de partager les expériences, les pratiques, les défis et les besoins de la région en matière de coopération transfrontalière. A la suite des différentes présentations, les experts apporteront les contributions pendant les sessions de discussion.

Comment postuler?

Cet appel est ouvert aux gestionnaires de sites, aux communautés locales, aux ONGs, aux experts et aux représentants des pays impliqués dans les initiatives de coopération transfrontalière pour une gestion efficace du patrimoine culturel et naturel dans les pays d'Afrique subsaharienne.

Les candidats intéressés sont invités à transmettre leur CV (deux pages maximum) et un résumé de leur article (300 mots maximum) en français ou en anglais. Ce résumé portant sur la thématique de l'atelier devra décrire des initiatives de coopération transfrontalières existantes ou potentielles pour une gestion efficace des sites du patrimoine mondial en Afrique. L’ensemble des documents est à renvoyer à WH-Africa(at)unesco.org.

La participation est limitée à une personne par étude de cas et dans l’éventualité où un article est co-écrit et soumis par plusieurs personnes, les candidats sont invités à proposer un seul représentant pour l'ensemble du groupe. Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Date limite de réception du dossier de candidature : 21 octobre 2018

Dates importantes

21/10/2018   Date limite de soumission du résumé

09/11/2018   Annonce de la sélection des contributions

30/11/2018   Soumission de l’article et de la présentation PowerPoint par les candidats sélectionnés

 

Programme préliminaire (dates provisoires)

9/12/2018     Arrivée à la Tapoa, inscription à l'atelier

10-14/12/2018   Ouverture, discours introductif, présentations, séances de discussion

13/12/2018   Visite du parc W Niger, conclusions des séances de travail et recommandations de l'atelier

15/12/2018   Départ

 

----------------------

[1] Un bien transfrontalier est situé sur le territoire de plusieurs États parties ayant une frontière contigüe (Paragraphes 134-136, Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial).

[2] Un bien en série transnational est situé sur le territoire d’États parties différents n’ayant pas nécessairement de frontières contigües (Paragraphes 137-139, Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial).




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page