17.06.2013 -

Réunion du comité de pilotage pour le projet d'appui à la mise en oeuvre de la réforme « Licence – Master – Doctorat » par l'informatique dans l’espace UEMOA

Le comité de pilotage du projet de soutien à la réforme « Licence – Master – Doctorat » par l’informatique (PADTICE) se réunira le 18 juin 2013 à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, au Sénégal. La cérémonie d’ouverture est prévue à 9H dans la Salle des Actes.

Le projet est actuellement en œuvre dans les huit pays de l’UEMOA, l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine.

Les participants examineront les activités effectuées depuis son lancement en février 2011. Ils adopteront le plan d’action et budget pour 2013 – 2014 et discuteront des diverses questions liées au fonctionnement du projet et du comité.

Participeront notamment à cette rencontre, Mme Lalla Aïcha Ben Barka, directrice générale adjointe de l’UNESCO chargée du Département Afrique, le directeur général adjoint de l’UNESCO pour la communication et l’information, M. Janis Karklins, et M. Niango Augustin, directeur de cabinet du commissaire en charge du département du développement humain de l’UEMOA ainsi que des représentants des universités de l’espace UEMOA et d'institutions partenaires du projet.

Adaptation aux standards internationaux

La réforme « Licence-Master-Doctorat » désigne un ensemble de mesures modifiant le système d’enseignement supérieur pour l’adapter aux standards internationaux : 

  1. Elle met en place principalement une architecture basée sur trois niveaux : licence, master et doctorat;
  2. l’organisation des enseignements en semestres et unités d’enseignement;
  3. la mise en œuvre des crédits et la délivrance d’une annexe descriptive au diplôme.

Le projet vise particulièrement :

  • Le développement des infrastructures physiques et virtuelles des TIC dans les universités des pays de l’UEMOA
  • L’acquisition des équipements et matériels informatiques
  • Le renforcement des capacités dans les domaines de l’utilisation des TIC, de la pédagogie universitaire, de l’accréditation et l’assurance-qualité ainsi que de la recherche.

Progrès récents

Depuis avril 2013, trois actions importantes ont été réalisées pour impulser un nouvel élan au projet :

  1. Le projet a été consolidé grâce à différentes missions qui ont remis le projet à l’ordre du jour,
  2. Les comités nationaux de pilotage du projet sont mis en place dans 5 pays (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée Bissau et Togo),
  3. La réunion avec les institutions et les organisations partenaires a eu lieu et a permis de les mobiliser pour une mise en oeuvre cohérente du projet,
  4. Le plan de travail 2013 est disponible.

De plus, les ministres de l’enseignement supérieur et de la recherche des huit pays ont accepté de soutenir le projet ; des comités de gestion locale ont été mis en œuvre dans cinq pays ; et le comité de pilotage est en place.

Le projet de 5,8 millions de dollars financé par l’UEMOA est coordonné par le Bureau Régional de l’UNESCO à Dakar.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page