24.01.2017 - UNESCO Office in Dakar

Le Sénégal renforce le dialogue sectoriel ouvrant ainsi la voie vers l’atteinte de l’ODD 4

Lancement du GLE par le Ministre de l'Education du Sénégal ©UNESCO/M. Diallo

Les 9 et 10 janvier 2017, le Sénégal a lancé son Groupe local pour l'éducation (GLE). Cet événement de deux jours, soutenu par l'UNESCO dans le cadre de son programme CAPED et auquel prenait part le Partenariat mondial pour l'éducation, a rassemblé près de 80 participants représentant tous les acteurs de l'éducation, notamment la société civile avec, entre autres, des associations de parents d’élèves et des syndicats d'enseignants ainsi que des autorités locales et des parlementaires, des représentants de douze ministères et des partenaires au développement.

 

Le Ministre de l'Éducation, qui a présidé la cérémonie d’ouverture et de clôture, a ouvert le dialogue entre les acteurs nationaux de l'éducation. La réunion a engagé le mécanisme de dialogue pour le secteur élargi qui accompagnera chaque étape de la mise à jour du Plan relatif au Secteur de l'Éducation : le PAQUET. La rencontre a également permis une réflexion collective autour des conclusions de l'évaluation de la première phase du PAQUET, servant de base au dialogue politique et à la formulation de la nouvelle politique sectorielle et du Plan, et s’inspirant de l'agenda ODD4-Éducation 2030 et de l'évolution du paysage de l'éducation et du développement.

Le Ministre a souligné la nécessité, pour tous les groupes d'acteurs, d'améliorer et de renforcer leurs mécanismes de dialogue interne afin d'assurer une coordination et une participation efficaces au sein du GLE et afin d'assurer une communication efficace entre les parties prenantes pour faciliter une participation inclusive à la préparation, à la mise en œuvre et au suivi du Plan relatif au secteur de l'éducation.

Le GLE offrira également une plateforme qui permettra d’harmoniser les interventions des différents acteurs et de soutenir tous les partenaires de l'éducation grâce au PAQUET et à sa vision de l'apprentissage tout au long de la vie, en ligne avec le nouvel agenda Éducation 2030. Cette plateforme étendue dédiée au dialogue et à la coordination s’intéressera également au débat concernant l’ODD 4-Éducation 2030 et à la réflexion concernant la pertinence et la qualité du système éducatif vers des modes d'apprentissage durables et alternatifs.

Le Ministre a clos la réunion en demandant aux participants «de rester mobilisés: le plus difficile est à venir».

 

Revue de presse :




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page