09.10.2012 - UNESCO Office in Dakar

Réunion pour accélérer les progrès vers l'éducation pour tous en Afrique

Tous les enfants africains ont le droit à l'éducation © UNESCO/Anne Müller

Des représentants des 47 pays d’Afrique sub-saharienne et des partenaires de la coordination régionale et du développement sont conviés à Johannesburg, Afrique du Sud du 16 au 19 octobre 2012.

Ils décideront ensemble des voies et des moyens d’accélérer les progrès vers les objectifs de l’Education pour tous (EPT) 2015. Ils discuteront aussi du programme pour l’éducation en Afrique au-delà de 2015.

La conférence est organisée par les initiateurs de l’EPT (PNUD, UNESCO, UNFPA, UNICEF et la Banque Mondiale) en collaboration avec d’autres partenaires au développement tels que la Banque Africaine de Développement, l’ADEA, l’OIT, le FAWE et ANCEFA.

La réunion de Johannesburg a pour objectifs de:

  • Passer en revue les mécanismes de coordination de l'EPT en Afrique sub-saharienne et proposer de nouveaux moyens pour les renforcer ;
  • Contribuer au rapport sur l’état de l’Education Pour Tous en Afrique ;
  • Préparer un plan d'action pour accélérer les progrès vers les objectifs de l’EPT 2015 (en prenant en compte la nouvelle initiative du Secrétaire Général des Nations Unies pour l'éducation, l’Education avant tout) ;
  • Faire des recommandations sur le programme pour l’éducation en Afrique au-delà de 2015.

Identifier les préoccupations de l’Afrique

Le Bureau régional de l’UNESCO à Dakar publie une série de profils pays pour évaluer l’état de progression des pays africains vers l’atteinte des Six Objectifs de l’EPT d’ici 2015.

Cette rencontre permettra d’identifier les priorités et les préoccupations en Afrique qui alimenteront la réunion de coordination mondiale de l’EPT prévue en novembre 2012 au Siège de l’UNESCO à Paris.

Des efforts remarquables ont été consentis en Afrique sub-saharienne depuis 2000 et des progrès significatifs ont été réalisés. Mais, comme l’indiquent divers rapports, y compris les profils EPT réalisés par l’UNESCO, pour la majorité des pays, atteindre les objectifs de l’EPT à l’horizon 2015 représente un sérieux défi.

Une amélioration significative est nécessaire

« Une amélioration radicale de l’éducation constitue un préalable à l’établissement d’un niveau de croissance durable suffisamment élevé pour réduire la pauvreté et aider à l’instauration de sociétés plus intégratrices, démocratiques et équitables » déclare Ann Therese NDONG-JATTA, Directrice du Bureau régional de l’UNESCO à Dakar.

Elle ajoute que nous devons tous (les pays, l’Union Africaine, les communautés économiques régionales, les agences de l’ONU, les organisations gouvernementales, les ONG, les communautés de base, le secteur privé etc.) multiplier les efforts en Afrique et accélérer les progrès pour que les pays, à défaut d’atteindre les objectifs de l’EPT, s’en approche le plus possible.

Lancement du Rapport Mondial de Suivi sur l’EPT 2012

La réunion de coordination régionale de l’EPT pour l’Afrique sub-saharienne débutera par le lancement du Rapport Mondial de Suivi de l’EPT 2012, qui porte cette année sur la thématique « Jeunes et Compétences : l’éducation au travail ».

Le lancement aura lieu à Soweto, là où les besoins éducatifs des jeunes et des adultes restent loin d’être satisfaits.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page