13.03.2019 - UNESCO Office in Dakar

Enseignement et formation techniques et professionnels (EFTP) en Gambie: l’UNESCO et le gouvernement gambien partenaires pour l’autonomisation des jeunes

La cérémonie de signature du mémorandum d’accord concernant le projet « Autonomisation des jeunes par l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) en Gambie » développé par l’UNESCO en partenariat avec KOICA et le Ministère gambien de l’enseignement supérieur, de la recherche, de la science et de la technologie (MoHERST) s'est tenue le vendredi 8 mars au siège du MoHERST à Banjul.

Cette journée internationale des femmes a marqué le début d’une coopération fructueuse entre l’UNESCO et la Gambie. En effet, le directeur du bureau régional Multisectoriel de l'UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest-Sahel à Dakar, M. Dimitri Sanga, a signé le mémorandum d'accord scellant officiellement le partenariat entre l'organisation et le gouvernement gambien pour la mise en œuvre du projet d'autonomisation de la jeunesse par le biais de l'enseignement et de la formation techniques et professionnels en Gambie. La cérémonie qui s'est déroulée dans la salle de conférence du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie (MoHERST) était la dernière étape avant la phase de mise en œuvre du projet quadriennal, qui vise à renforcer le système d'EFTP en Gambie, et donner aux jeunes, en particulier aux filles, une meilleure chance de trouver un emploi décent et des opportunités de travail indépendant et contribuer ainsi à créer une croissance sociale et économique dans le pays.

Ce projet de 3 millions de dollars US, qui s'étendra sur la période 2019-2022, vise notamment à:

  • Renforcer la pertinence du système d'EFTP en soutenant l'élaboration de politiques et de programmes d'EFTP en Gambie.
  • Améliorer la qualité de l'EFTP grâce à une meilleure gestion des établissements d'EFTP, à la formation des enseignants de l'EFTP et à la fourniture de ressources et d'équipements éducatifs.
  • Améliorer la perception et l'attractivité des canaux d'EFTP par le biais de concours, d'un système d'incubateurs et de campagnes de communication.

M. Abdoulie T.B. Jarra, Sécrétaire Permanent du Ministère de l’Enseignement supérieur, a été le premier à prendre la parole au nom de l'honorable Ministre, M. Badara A. Joof. Il a salué les efforts de l’UNESCO visant à promouvoir l’éducation à tous les niveaux et a insisté sur l’importance d’un système d’EFTP solide et performant pour le développement socioéconomique du pays. M. Edward C. Mansal, directeur par intérim de Gambia Technical Training Institute (GTTI), a qualifié l’enseignement et la formation techniques et professionnels d’une question d’importance stratégique qui pourrait aider la Gambie à atteindre les objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030. Il a confirmé que le GTTI, en tant que membre du comité technique du projet, mettrait tout en œuvre pour sa réussite. M. Dimitri Sanga, Directeur du Bureau régional multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest-Sahel a conclu en remerciant tous les acteurs du projet présents et les autorités gambiennes impliquées en les invitant à saisir "cette occasion extraordinaire d'empêcher la main-d'œuvre gambienne de quitter le pays et de contribuer à l'autonomisation des femmes en Gambie".

Il convient de noter que ce projet est le résultat de l'excellente coopération entre l'UNESCO et l'Agence coréenne de coopération internationale (KOICA), qui partagent la même vision en matière de soutien et de promotion de l'éducation dans les économies émergentes.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page