25.11.2011 - UNESCO Office in Dakar

Deux nouveaux éléments sur la Liste du patrimoine culturel immatériel

Le comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a ajouté sur sa liste un rite de sagesse du Mali et une épopée de la Mauritanie.

La décision a été prise lors de la 6ème session du Comité tenue à Bali, en Indonésie, du 22 au 29 novembre 2011. Les deux éléments sont parmi plusieurs nouveaux éléments sur la liste.

Société secrète des Kôrêdugaw, le rite de sagesse au Mali:

Pour les Bambara, Malinké, Sénoufo et Samogo du Mali, la société secrète des Kôrêdugaw est un rite de sagesse pratiqué lors des festivals ainsi qu’en bien d’autres occasions. Les initiés provoquent le rire avec un comportement caractérisé par la gloutonnerie, l’humour caustique et la répartie, mais possèdent une grande intelligence et sagesse.

La société éduque, forme et prépare les enfants à faire face à la vie et aux problèmes sociaux. Les Kôrêdugaw symbolisent la générosité, la tolérance, le caractère inoffensif et la maîtrise des connaissances, incarnant les règles de conduite qu'ils préconisent pour les autres.

Voir photos

L’épopée maure T’heydinn en Mauritanie:


L'épopée T'heydinn englobe des dizaines de poèmes dans la langue Hassaniya vantant les exploits glorieux des émirs et sultans maures et préservant la mémoire collective de la société. 

Chantés par les griots et accompagnés d'instruments à cordes traditionnels comme le luth, la harpe et la timbale, les poèmes sont transmis de père en fils, avec les jeunes griots apprenant d’abord les compétences instrumentales, avant d'être initiés à la tradition poétique.

Les spectacles sont des occasions pour des retrouvailles régionales tribales et familiales, renforçant les liens sociaux et promouvant la paix sociale et l'assistance mutuelle.

Voir photos

La Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a été adoptée par la Conférence générale de l'UNESCO en 2003 et comprend maintenant 139 États parties.

Seuls les pays ayant ratifié la Convention sont habilités à présenter des éléments à inscrire sur les Listes du patrimoine culturel immatériel.

Le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine immatériel est composé de 24 représentants des États membres de l'UNESCO, élus pour un mandat de quatre ans. La moitié du Comité est renouvelé tous les deux ans.

Suivez la session entière du Comité en ligne




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page