09.06.2017 - UNESCO Office in Dakar

L'UNESCO soutient l'initiative du mouvement citoyen BanlieueUP

©BanlieueUp

Le 1er juin 2017, le Bureau régional de l'UNESCO à Dakar participait à la réunion entre l'association BanlieueUP et le Royal College of Defence Studies (basé à Londres) et a félicité le groupe de jeunes sénégalais dans leurs efforts remarquables pour soutenir l'intégration socioéconomique des jeunes et lutter contre l'ignorance et l’extrémisme violent.

Dans le cadre de leur programme d'études, vingt étudiants du Royal College of Defence Studies, fonctionnaires et officiers militaires de haut niveau de 15 pays à travers le monde, ont visité la ville de Guédiawaye pour s’inspirer des initiatives de la jeunesse sénégalaise et explorer des options stratégiques sur le thème « Urbanisation: réalités, défis et solutions ».

Lors de cette réunion figuraient, parmi les invités d’honneur, les représentants de l'Ambassade du Royaume-Uni, le Directeur du Centre Départemental de l'Education Populaire et Sportive de Guédiawaye (CDEPS), le Secrétaire Général de la Ville de Guédiawaye, le Directeur du Service Civique National du ministère de la Jeunesse, de l'Emploi et de la Construction citoyenne du Sénégal aux côtés du Directeur a.i. du Bureau de l'UNESCO à Dakar.

Les promoteurs et les bénéficiaires du mouvement citoyen "BanlieueUp" à Guédiawaye ont présenté leurs projets et réalisations visant à renforcer la résilience et l'intégration socioéconomique de la population jeune défavorisée, y compris dans les domaines de l’approvisionnement en eau potable, de la jeunesse, de l'innovation, de l'emploi, de l’entreprenariat, de la sécurité en milieu urbain et du développement d'une citoyenneté responsable. « Grâce aux formations et aux activités organisées par BanlieueUp, j'ai appris à communiquer efficacement avec mes amis, à devenir un citoyen responsable, à aider ma famille, à contribuer au développement durable du pays et surtout à montrer le droit chemin à mes camarades ", a déclaré un des intervenants. Après les présentations, la session de questions et réponses entre le Royal College of Defence Studies et BanlieueUp a permis de mettre en avant et d’expliquer le rôle des jeunes pour un développement pacifique, juste et durable au Sénégal et en Afrique.

Suite aux remarques des invités, Gwang-Chol Chang, Directeur a.i. du Bureau de l'UNESCO à Dakar a réitéré quel était le mandat de l'UNESCO, contribuer à la paix et au développement durable par l'éducation, les sciences, la culture, la communication et l'information, et a insisté sur l'une des priorités actuelles de l'Organisation de construire la paix et prévenir l'extrémisme violent par l'éducation, tout en soutenant le développement des compétences et l’autonomisation socio-économique des jeunes, en particulier des jeunes femmes. « L'initiative et le dévouement de M. El Hadji Abou Gueye, fondateur de BanlieueUp, devraient être félicités et encouragés. Il est un exemple pour nous tous, nous avons besoin de plus de gens comme lui pour l'Afrique et le monde, pour une planète plus pacifique et prospère et pour atteindre les objectifs de développement durable », a avancé M. Chang.

El Hadji Abou Gueye a remercié l'UNESCO d’avoir soutenu son mouvement citoyen BanlieueUp dans ses efforts visant l'autonomisation des jeunes et la prévention de l'extrémisme violent. « Le monde est interconnecté et interdépendant. Nous devons donc travailler ensemble. Cependant gardez cela à l'esprit : l'Afrique n'est pas un problème, c'est une solution pour un monde meilleur. Nous avons besoin de votre soutien, mais avec ou sans lui, nous construirons le futur de l’Afrique », confiait-il aux étudiants du Royal College of Defence Studies.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page