08.05.2012 - UNESCO Office in Dakar

Journée mondiale de la liberté de la presse 2012 célébrée à l'UNESCO-Dakar

Les étudiants en journalisme ont participé aux célébrations de la Journée mondiale de liberté de la presse 2012 à Dakar - © UNESCO/Anne Müller

La liberté d'expression a été décrite comme l'un de nos droits les plus précieux par le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon et Mme Irina Bokova, Directrice générale l'UNESCO.

Cette déclaration a été inscrite dans un message conjoint lu par le Directeur du Bureau régional de l'UNESCO à Dakar, Mme Ann Thérèse Ndong Jatta, le 3 mai 2012.

La directrice a officiellement ouvert la conférence organisée à Dakar au Sénégal à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de presse.

L'importance de la liberté d'expression

Ce message a souligné l'importance de la liberté d'expression en notant qu'elle sous-tend toutes les autres libertés et constitue une base pour la dignité humaine.

 

Les célébrations de cette année portent sur le thème « Nouvelles Voix: la liberté des médias pour aider à transformer les sociétés ».

Le message de la Journée mondiale de la liberté de la presse du système des Nations Unies a, en effet , rappelé que la liberté des médias implique la liberté d'opinion et de recherche, la liberté de recevoir et de répandre des informations et des idées par quelque moyen que ce soit , sans considération de frontières, comme indiqué dans l'article 19 de la déclaration universelle des droits de l'homme.

Le rôle de média 

S'exprimant au nom du Ministre sénégalais de la Communication, le Directeur de Cabinet Souleymane SY, s’est appesanti sur l'importance de la presse comme quatrième pouvoir.

Il a en ce sens rappelé que la presse joue et continue de jouer un rôle primordial dans le développement. Pas de démocratie sans communication Le panel de discussion qui a suivi cette ouverture a porté sur deux thèmes :

  • Le rôle de la presse dans la consolidation de la démocratie;
  • La presse en ligne et les réseaux sociaux face aux défis de la déontologie et de l’éthique journalistique.

M. Moustapha Gueye, un des conférenciers et enseignant/ chercheur à l'École de journalisme de Dakar (CESTI) a souligné dans son exposé, le rôle de la presse dans la consolidation de la démocratie ;

"Il n'y a pas de démocratie sans communication», a t-il affirmé.

Le nouveau dynamisme des médias en ligne 

M. Abdourahmane Sy de l'Association des professionnels de la presse en ligne (APPEL) a insisté sur le nombre croissant de médias en ligne au Sénégal .

Il a donné des explications sur le contexte de la formation d'APPEL et son objectif qui est de promouvoir et de professionnaliser les médias en ligne.

M. Sadikh Ndiaye, un spécialiste des médias sociaux lui aussi a également donné un aperçu sur le réseau des médias sociaux et comment ce dernier fonctionne.

Ces présentations ont été suivies par de fructueuses discussions sous la conduite du présentateur M. Ndiaye Mamadou du CESTI.

Une centaine de participants

La conférence était organisée conjointement par le Ministère sénégalais de la Communication et l'UNESCO.

Parmi la centaine de participants figuraient des représentants du Système des Nations Unies au Sénégal, des partenaires technique et financier, les membres de la société civile, des professionnels des médias du secteur public et privé et des étudiants du CESTI, entre autres.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page