Réussite dans la lutte contre l’érosion côtière à Gorée

Ile de Gorée ; Batterie Nord 2016-2018 ©UNESCO / Lucie Schneider

Grâce au projet Mesures d'urgence pour la consolidation et la protection de l’île de Gorée, l’UNESCO a réussi à enrayer l’érosion de la côte dans la partie nord de ce site inscrit sur la Liste du Patrimoine Mondial.

Avec l’appui du Gouvernement du Japon et en partenariat avec la Direction du Patrimoine Culturel du Sénégal, le projet a permis de réhabiliter la Batterie nord-ouest, ainsi que le ponton, l’allée piétonnière et le mur de contention situés dans le port. Ces réhabilitations d’urgence ont été réalisées avec le concours de la mairie et du Comité de Gestion et de Sauvegarde de l’île Gorée.

L’érosion côtière est un défi majeur qui affecte l’intégrité de ce site classé sur la Liste du patrimoine mondial depuis 40 ans. Le projet a permis de juguler cette menace dans la partie nord. Il aura aussi permis d’engager un dialogue entre jeunes et aînés sur la conservation de ce patrimoine. Une nouvelle signalétique pour les visiteurs a été installée et des activités pour célébrer son 40e anniversaire ont été organisées.

Ce projet s’aligne avec les actions de l’UNESCO pour la protection et la promotion du patrimoine culturel et naturel (Convention 1972) et tente de répondre à des besoins réels de l’île concernant l’érosion maritime, la valorisation du site ainsi que sa gestion durable.

Pour en savoir plus sur le projet :

L'île de Gorée et le projet

Mise en œuvre

  • Suivez l’évolution du projet en images
  • Réhabilitation des quais et murs de soutènement : chronologie des travaux
  • Une nouvelle signalétique pour Gorée
  • Échanger pour mieux protéger : les dialogues intergénérationnels
  • Rencontre Instameet : « Gorée à travers ses quartiers lieu de mémoire, lieu de vie »

Mobilisons-nous

           - Gorée, Patrimoine durable : État des lieux

           - Gorée, 40 ans de Patrimoine Mondial : 1978 – 2018

           - Lutte contre l’érosion côtière : Evolution

           - Chronologie des travaux de réhabilitons - 2017

Retour en haut de la page