Bureau régional pour l’éducation en Afrique

© UNESCO
Les progrès vers l’Education pour Tous en Afrique ont été remarquables mais de nombreux défis restent à relever.

Le Bureau régional de l'UNESCO pour l'éducation en Afrique vise à améliorer l'éducation à travers l'assistance technique, les conseils en matière de politiques, le renforcement des capacités et le plaidoyer.

La bonne nouvelle

De nombreux pays d'Afrique sub-saharienne ont enregistré des progrès extraordinaires vers la réalisation de l'Education pour Tous.

Depuis 2000, la région a :

  • augmenté les taux nets de scolarisation de près d’un tiers, malgré une hausse importante de la population d’âge scolaire ;
  • réduit l’écart entre les sexes au niveau primaire ; et
  • veillé à ce que plus d’enfants passent de l’enseignement primaire à l’enseignement secondaire. 

Les défis

Pourtant, des défis majeurs persistent. 43% des enfants non scolarisés du monde vivent en Afrique sub-saharienne, les taux de réussite scolaire sont très faibles, les disparités entre les genres sont encore considérables, et les besoins d'apprentissage des jeunes enfants, des adolescents et des adultes souffrent encore de négligence généralisée.

Rôle de l’UNESCO

Le Bureau régional de Dakar est chargé de :

  • développer l’agenda régional en matière d’éducation;
  • fournir une expertise et contribuer au renforcement des capacités ;
  • coordonner, analyser et assurer le suivi des programmes d’éducation de l’UNESCO; et
  • mettre en œuvre des activités régionales.

Créer des partenariats

Le Bureau met l’accent sur la création de partenariats pour combler les multiples lacunes qui empêchent les pays africains d'atteindre une éducation de qualité depuis le développement de la petite enfance jusqu’à l'enseignement supérieur.

Ces lacunes portent sur :

  • des données de qualité qui étayent l’analyse et le suivi des politiques ;
  • des politiques appropriées qui sont basées sur les données et la recherche ;
  • des financements nationaux et internationaux appropriés pour appliquer les politiques ;
  • la capacité en termes de compétences et de technologie pour planifier, mettre en œuvre et surveiller de manière adéquate les politiques d’éducation.
Retour en haut de la page