Programme d’éducation de base pour l’Afrique

© UNESCO /Glenna Gordon
Des progrès extraordinaires ont été réalisés dans l’enseignement primaire en Afrique mais il y a encore beaucoup à faire

Le Programme d’éducation de base pour l’ Afrique (BEAP) est une initiative soutenue par l’UNESCO.

Il vise à soutenir une réforme holistique et globale de l'éducation de base pour aider les pays à atteindre l'Education pour tous d'ici 2015.

Quelques 43 millions enfants d'âge scolaire sont encore en dehors du système éducatif formel  en Afrique sub-saharienne et l’éducation de qualité demeure un défi majeur.

Le programme est piloté par les pays eux-mêmes. De nombreux pays africains mettent en œuvre le concept du BEAP. Il s’agit du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Kenya, du Mali, du Niger, du Rwanda, du Sénégal, des Seychelles, de la Tanzanie, de la Gambie et de l'Ouganda.

 

La coopération régionale et les partenaires

Le BEAP opérationnalise certains des objectifs de la seconde Décennie de l'éducation pour l’Afrique de l’Union africaine (2006-2015), l'Appel à l’action de Kigali (2007), les résultats de la Biennale 2008 de l'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA) et la réunion de l’Union économique et monétaire ouest-africaine en 2010 à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Le programme est mis en oeuvre également en étroite collaboration avec les Communautés économiques régionales.

Retour en haut de la page