La protection et l’éducation de la petite enfance

©UNESCO/D. Willetts
La protection et l’éducation de la petite enfance jettent les bases d’une vie entière d’apprentissage. Ici les enfants du Kenya

Les huit premières années de vie d'un enfant sont décisives pour le développement humain. A cet égard, les statistiques sur la petite enfance en Afrique sont alarmantes.

  • Moins de 12% des enfants africains ont actuellement accès aux services de soins et d’éducation destinés à la petite enfance ;
  • 12 000 enfants africains meurent chaque jour dans des conditions qui auraient pu être évitées – soit l’équivalent d’un crash de Boeing 747 à chaque heure            
  • Parmi les 76% des enfants entrant à l’école primaire chaque jour, 38% ont connu une malnutrition modérée ou sévère ayant une incidence sur leur développement psychomoteur et cognitif.

Pour jeter les bases d'une éducation de qualité, il est important de planifier toutes les interventions de la période prénatale jusqu’à 15 ans. La période de 0-8 ans est considérée comme la période décisive pour un apprentissage réussi.

 

Rôle de l’UNESCO en Afrique

Le Bureau de l'UNESCO à Dakar soutient l'élaboration des politiques et examine des plans d'action et cadres de développement par:

1.      L’élaboration d’une analyse critique des politiques existantes à l’aide d’un outil méthodologique, non seulement en termes de formulation, clarté et faisabilité mais aussi à l’égard des résultats ou difficultés constatés lors de la mise en œuvre.

2.      La promotion d’un dialogue politique entre les parties prenantes pour créer des synergies entre les différentes visions, orientations ou actions stratégiques de l'Etat, des partenaires techniques et financiers, de la société civile, etc.

 

Principales activités

  • La publication de "Bouba et Zaza", une collection de livres pour enfants initiée par le  Bureau de l'UNESCO à Dakar et l'Association pour le Développement de l'Education en Afrique (ADEA). L'objectif est de produire des matériels didactiques de qualité adaptés à un contexte africain par et pour les Africains.

  • La constitution d’un pool de qualité inter-pays (PQIP) mis en place à Maurice en tant que Centre d’Excellence pour la petite enfance. L’objectif est de créer une plateforme régionale pour les programmes de renforcement des capacités et le partage des connaissances sur la protection et l’éducation de la petite enfance.
Retour en haut de la page