Programme de renforcement des capacités (CapED) des structures de formation des enseignants au Mali

Le Programme de Renforcement des Capacités en Education (CapED) de l’UNESCO appuie le Mali dans l’élaboration de son plan sectoriel (PRODEC II : 2019-2028) en accordant une grande importance à la Question Enseignante à travers la Commission Thématique sur la Question Enseignante (CTQE). Cet appui technique et financier du CapED permettra au Gouvernement du Mali de répondre de façon holistique au cadrage de l’espace scolaire pour atteinte de l’Objectif de Développement Durable 4 (ODD4) par l’accroissement du recrutement des enseignants, l’intégration des écoles communautaires, ainsi que la mise en œuvre du nouveau curriculum unifié des enseignants.

L’objectif du CapED consiste à renforcer les capacités des structures et acteurs de l’éducation aux niveaux politique, institutionnel et des acteurs en charge de la formation initiale et continue des enseignants, ainsi que la mise en œuvre et le suivi des cibles et indicateurs de l’ODD4.

Les principaux résultats

L’accompagnement du programme CapED au Gouvernement du Mali a permis d’obtenir les résultats suivants :

  • Une étude diagnostique sur la question enseignante ;
  • Une élaboration d’outils de formation (un guide du professeur des IFM à l’approche genre ; des modules en lecture, en écriture, en mathématique, en inspection, en supervision, en appui conseil, en gestion de l’école en période de crise et de post crise et en évaluation des performances des élèves ; un module de formation des animateurs du non formel en lecture, écriture et mathématiques en langue Bambara ; un guide d’accompagnement du curriculum de l’enseignement normal) ;
  • Une formation des enseignants, animateurs, professeurs d’IFM, encadreurs pédagogiques et des directeurs d’école aux différents outils ;
  • Une promotion de l’accès des jeunes filles aux disciplines STEM (Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques) et sur leur progression dans ces matières ;
  • La traduction en français et publication du guide les « Politiques Enseignantes et Résultats d’Apprentissages en Afrique Subsaharienne » produit par l’IICBA ;

Perspectives

Le Bureau de l’UNESCO au mali et la Commission Thématique Question Enseignante (CTQE) projettent d’organiser au cours de l’année 2019 un ensemble d’activités dans le cadre du plan de développement d’une politique holistique des enseignants au Mali et de documents de stratégies. Ces activités bénéficieront de l’expertise nationale et internationale et d’une équipe technique nationale composés de cadres nationaux des Ministères en charge de l’éducation et de la formation, des Organisations de la Société Civile et des Partenaires sociaux (syndicats, association des parents d’élèves) et du secteur privé, et enfin de la famille UNESCO (Bureau régional de l’UNESCO à Dakar, des Instituts Internationaux IICBA, UIL, IIPE/Pôle de Dakar). Ces activités permettront :

  1. L’élaboration des supports et des priorités nationales de la politique nationale des enseignants,
  2. L’élaboration du référentiel de compétences des enseignants de l’éducation de base,
  3. L’élaboration du cadre de mise en œuvre et de suivi de la politique nationale des enseignants,
  4. L’élaboration de normes professionnelles de l’enseignant,
  5. La validation de la politique nationale des enseignants
  6. L’élaboration d’un cadre d’orientation curriculaire des enseignants
  7. L’élaboration d’un cadre de certification des enseignants.
  8. L’organisation du concours national miss sciences au Mali
  9. Le renforcement de capacités des enseignants sur l’approche genre dans la pratique de classe, sur la prévention de l’extrémisme violent.

 

 

Retour en haut de la page