Sciences naturelles

Sergio Roque explains agricultural business based on hydroponics in Cabo Verde ©UNESCO

L’objectif primordial de l'UNESCO dans le Secteur des sciences naturelles est de mobiliser les connaissances et les politiques scientifiques pour le développement durable.

Au bureau de l’UNESCO à Dakar, les activités se concentrent sur quatre domaines :

Développer des politiques de l’eau dans la région du Sahel

Dû à la sécheresse, aux conflits et aux catastrophes naturelles, l’exode rural des communautés de la région du Sahel requiert plus de collaboration et de soutien quant aux politiques et aux approches innovantes en termes de gestion de l’eau. Sous la direction de la Stratégie Intégrée des Nations Unies pour le Sahel, l’UNESCO-Dakar pilote la sous composante de la gestion de l’eau (en surface/souterraine). Nous encourageons également les experts de la région à participer aux rencontres internationales et aux formations afin qu’ils aient les connaissances et compétences nécessaires pour résoudre les dysfonctionnements de leurs pays en terme de politiques de l’eau.

Développement des cours de géologie en ligne axés sur les TICs

Une nouvelle initiative conduite par l’UNESCO-Dakar fournit des ressources en ligne pour enrichir les outils à disposition des enseignants de géologie et géosciences en Afrique de l’Ouest. Le projet, nommé GEOLOOC-WA, vise à offrir des cours de qualité aux étudiants de deuxième cycle, qui reflètent les avancées scientifiques et sont spécifiques aux difficultés relevées dans la sous-région.

L’Homme et la biosphère

L’UNESCO contribue à valoriser les efforts du Réseau Africain des réserves de Biosphère (AfriMAB) dans la gestion de ces ressources en Afrique. Nous soutenons les pays membres de l’AfriMAB couverts par le Bureau régional dans l’atteinte de leurs objectifs et par rapport aux recommandations dégagées lors de l’Assemblée Générale du MAB qui a eu lieu à Accra, en 2013. Le Bureau de Dakar soutient également la révision et la mise à jour des plans de gestion pour des réserves de biosphère dans la région du Sahel et ce, dans le cadre des recommandations d’Accra et de la nouvelle version du Plan d’Action de Madrid. Récemment, un manuel de gestion a été lancé pour engager les parties prenantes et les communautés dans les réserves de biosphère d'Afrique.

Études de cas innovantes

UNESCO à Dakar est directement impliqué dans le soutien d'entreprises innovantes en Afrique de l'Ouest. En conséquence, 13 études de cas couvrant des projets au Burkina Faso, le Cap Vert et le Sénégal, ont récemment été publiées. Les études analysent une diversité de types d’industries avec différents degrés de produits technologiques et non-technologiques et un processus d’innovation. Elles offrent un examen approfondi des vraies réalités et contextes du marché dans la gestion de l’entreprenariat et de l’innovation dans les pays sélectionnés.

Retour en haut de la page