Amadou-Mahtar M’BOW (Sénégal)

Mandat : 1970 – 1974

M. M’Bow a été nommé Sous-Directeur général pour l’éducation en novembre 1970. Pendant son mandat, il a poursuivi deux objectifs principaux : le droit à l’éducation et la réforme des systèmes éducatifs, dans les pays industrialisés et dans les pays en développement. Il a été nommé Directeur général en 1974, et a occupé cette fonction jusqu’en 1987. Il fut le premier représentant d’un pays en développement à diriger une grande organisation internationale.    

Né en 1921 à Dakar (Sénégal), M. M’Bow a obtenu un diplôme à la faculté des arts et lettres de l’université de Paris et a été professeur d’histoire et de géographie au Sénégal (1951-1953 ; 1958-1966). De 1952 à 1957, il a été responsable de l’éducation de base au Sénégal, notamment de l’alphabétisation, de l’éducation sociale et du développement des communautés. Il a également joué un rôle de premier plan au sein de plusieurs congrès culturels panafricains. 

M. M’Bow a été membre de l’Assemblée nationale et du gouvernement de son pays à trois reprises : en tant que ministre de l’Éducation et de la culture pendant la période de transition qui précéda l’indépendance (1957-1958) – un poste qu’il abandonna afin de lutter pour l’indépendance de son pays – en tant que ministre de l’Éducation (1966-1968) et ministre de la Jeunesse et des affaires culturelles (1968-1970).

Il a été élu membre du Conseil exécutif de l’UNESCO en 1966. Ensuite, il a été président de la Commission du programme et des relations extérieures du Conseil de 1968 à 1970. Il a représenté son pays à plusieurs reprises lors de conférences internationales. 

M. M’Bow est l’auteur de nombreuses études sur l’éducation dans les villes sénégalaises et d’ouvrages sur l’éducation en Afrique et de manuels scolaires sur l’histoire et la géographie. Plusieurs doctorats honoris causa et décorations lui ont été attribués par différents universités, villes et pays. 

 

 

Retour en haut de la page