Jacques Hallak (France)

Mandat : par intérim avril 2000 – décembre 2000

M. Hallak est diplômé de l’Institut des Statistiques de l’Université de Paris et du Centre d’études de programmation économique. Il est titulaire d’un doctorat ès sciences de l’université de Paris et d’un doctorat ès lettres de l’université de Caen.

M. Hallak a travaillé au ministère français des Finances avant d’être nommé spécialiste du programme, en 1965, à l’Institut international de l’UNESCO pour la planification de l’éducation (IIPE). Transféré au Bureau des études et de la programmation en 1980, puis à la Division du financement de l’éducation (secteur de l’éducation) en 1984, M. Hallak a été nommé à la Banque mondiale, où il a travaillé de mai 1987 à septembre 1988 en tant que responsable principal de la planification de l’éducation et économiste en chef. En 1988, M. Hallak a été nommé directeur de l’IIPE et directeur du Bureau international d’éducation (BIE) qu’il a conduit de 1998 à 2000.

M. Hallak a écrit de nombreux ouvrages et articles sur les coûts et le financement de l’éducation, le secteur non formel, la carte scolaire et les défis de la coopération internationale, notamment en matière de soutien aux stratégies de réduction de la pauvreté. Il est co-auteur de « Écoles corrompues, universités corrompues : que faire ? » (UNESCO, 2008).

Après avoir quitté l’UNESCO, M. Hallak est devenu conseiller principal à l’IIPE (membre du Collège des consultants de l’IIPE). À ce titre, il s’est activement impliqué dans la conception et l’élaboration du programme de l’IIPE sur « L’éthique et la corruption dans l’éducation » ainsi que dans les activités de recherche, de formation et de renforcement des capacités visant à relever le défi de la lutte contre la corruption dans le secteur de l’éducation. 

Aujourd’hui, Jacques Hallak est consultant international et professeur à l’université Jules Verne d’Amiens (France). Il est membre de l’Academia Europea ainsi que de l’Académie internationale d’éducation. Il a été nommé Chevalier de la Légion d’Honneur et Commandeur première classe de l’Ordre Andrès Bello.

 

Publications

 

 « Politiques de l’éducation et contenus de l’enseignement dans les pays en développement », in Perspectives: revue trimestrielle d'éducation comparée (2000)  Globalisation, droits de l’homme et éducation (1999) : « Les perspectives de la planification de l’éducation », in Perspectives: revue trimestrielle d'éducation comparée  (1989)  La mise en place de politiques éducatives : rôle et méthodologie de la carte scolaire  (1977)

 

Retour en haut de la page