17.03.2014 - UNESCOPRESS

L'éducation est l'affaire de tous

©GEMS/Joel O. Nerona - Irina Bokova, UNESCO Director-General, and H.E. Marwan Al Sawaleh, Undersecretary, Ministry of Education, United Arab Emirates, during the Plenary session ("From basics to excellence: putting a quality education within reach of every child") of the Global Education & Skills Forum 2014

Dimanche 16 Mars s’est ouvert à Dubai le forum mondial sur l’éducation et les compétences dont l’un des objectifs est d’encourager les grandes entreprises à peser de tout leur poids pour promouvoir une éducation de qualité pour tous.

Le forum, qui se tient du 15 au 17 mars, est organisé conjointement par les Emirats Arabes Unis, l’UNESCO et GEMS éducation, avec le soutien de la première initiative mondiale pour l’éducation du secrétaire général des Nations Unies. Il rassemble 1000 personnes, dont des dirigeants d’entreprises, des représentants de plus de 30 Etats, de la société civile et du monde universitaire.

Au cours de la séance plénière d’ouverture, la Directrice générale a appelé les participants « à mettre l’éducation au premier plan ». Alors que nous définissons l’agenda post 2015 pour le développement, « nous devons investir dans l’éducation de qualité, dans l’éducation des filles, des enseignants et dans la formation continue. Ce serait la meilleure manière de soutenir les Etats et toutes les parties prenantes pour permettre l’éducation de tous ».

Dans son allocution d’ouverture, l’ancien président américain Bill Clinton a fait écho aux propos de la Directrice générale.

"Il ya tellement de choses à faire que personne ne peut y arriver seul ", a-t-il déclaré. " L’Une des choses dont, je l'espère, ressortira de cette conférence, c'est la nécessité d’une plus grande coopération entre le secteur de l'éducation, les entreprises et les organismes privés, " a-t-il ajouté, rappelant que chaque dollar investi dans l'éducation " rapporte 53 dollars à l’entrée dans la vie active.»

Le président Clinton, qui est aussi président d'honneur de la Fondation Varkey GEMS, co- organisateur du Forum, a également souligné l'importance de l'éducation des filles, qui est aussi une priorité de l'UNESCO.

Lundi après-midi, la Directrice générale a tenu une session plénière sur le Partenariat mondial pour l’éducation des filles et des femmes de l'UNESCO. Lancé en mai 2011, le partenariat vise à maintenir les filles à l'école et à intensifier les programmes d'alphabétisation et de compétences, comme exemple de ce qui peut être atteint grâce à l'action collective.

"Le forum mondial nous donne une occasion unique de développer de nouvelles idées de partenariats pour soutenir les filles et les femmes marginalisées », a déclaré Irina Bokova. Dans un monde où 100 millions de jeunes femmes dans les pays à revenu faible ou moyen sont incapables de lire une simple phrase, les partenariats innovants sont essentiels ».




<- retour vers Initiative mondiale pour l’éducation avant tout
Retour en haut de la page