Formation interculturelle et interreligieuse des enseignants du réSEAU

©UNESCO ASPnet/U. Storost - Enseignants au cours de formation international

Des enseignants et des coordinateurs du réSEAU d’Autriche, de France, d’Italie, de Jordanie, de Roumanie, du Royaume-Uni et de Turquie ont participé à un cours de formation international de quatre jours sur le thème suivant : « Apprendre à vivre ensemble – Un programme interculturel et interreligieux pour l’enseignement de l’éthique. » Organisée en coopération avec le Réseau mondial des religions en faveur des enfants et la Fondation Arigatou, la formation a été dispensée du 26 au 29 juillet 2011 au Siège de l’UNESCO.

En 2008, l’UNESCO, l’UNICEF et la Fondation Arigatou ont publié un manuel dans le but d’aider les éducateurs à apprendre aux enfants à respecter et à comprendre les différentes fois, religions et valeurs éthiques. L’objectif de la formation a consisté à renforcer la capacité des éducateurs à utiliser ce manuel dans leurs propres sociétés afin d’élaborer un programme interculturel et interreligieux pour l’enseignement de l’éthique auprès des enfants.

Le message principal était que l’apprentissage interreligieux devait également être envisagé dans le contexte d’une éducation de qualité (Objectif 6 de l’Éducation pour tous) et des quatre piliers de l’UNESCO en faveur de l’éducation (apprendre à connaître, à faire, à vivre ensemble et à être). Apprendre à vivre ensemble, cela implique particulièrement d’avoir des attitudes et des comportements qui s’appuient sur ces valeurs. Celles-ci comprennent notamment la compréhension mutuelle et le respect de tous ainsi que de leurs droits. 
 
Les enseignants ont appris que les activités de l’UNESCO dans le domaine de l’éducation interculturelle s’inscrivent dans le cadre de son Acte constitutif. Les fondateurs de l’Organisation ont déclaré que « la diffusion de la culture et l’éducation de tous en vue de la justice, de la liberté et de la paix » sont essentielles. Ils se sont engagés à « multiplier les relations entre leurs peuples en vue de se mieux comprendre et d’acquérir une connaissance plus précise et plus vraie de leurs coutumes respectives » (extrait : Préambule, Acte constitutif de l’UNESCO, 1945).
 
Téléchargez le manuel (également disponible en anglais, en arabe et en espagnol) :
http://unesdoc.unesco.org/images/0016/001610/161059f.pdf

Retour en haut de la page