Enseigner leur propre histoire aux élèves africains

© UNESCO/Dominique Roger

Une grande partie de l’histoire enseignée en Afrique est encore eurocentrique. L’UNESCO et l’Union africaine organisent une réunion d’experts (4-9 septembre, Harare, Zimbabwe) afin de favoriser, parallèlement au lancement de la deuxième phase de l’Histoire générale de l’Afrique, un enseignement de l’histoire fondé sur une perspective culturelle africaine.

Les équipes de rédaction se réuniront également afin d’élaborer un contenu éducatif commun que pourront utiliser les écoles africaines.  

Les éducateurs africains peuvent d’ores et déjà intégrer l’ dans leurs curricula d’histoire : elle est disponible en treize langues, notamment en anglais, en arabe et en français, ainsi que dans trois langues africaines.

Liens

L’Afrique va enseigner sa propre histoire 

“Briser le silence », projet éducatif sur la traite négrière transatlantique

Ressources pédagogiques sur traite négrière transatlantique (en anglais)

Retour en haut de la page