Projet Sandwatch

ASPnet/A. Paul

Le projet Sandwatch a été lancé par l’UNESCO en 1999.  Il s’agit d’un réseau bénévole conçu pour les élèves et les enseignants des écoles primaires et secondaires. Le projet Sandwatch cherche à sensibiliser à la fragilité de l’environnement marin et côtier et à la nécessité d’en user avec sagesse.

Le projet active un processus éducatif grâce auquel les élèves et les membres de la communauté apprennent et travaillent ensemble. Ils évaluent les problèmes et les conflits auxquels sont confrontés les environnements de leurs plages et élaborent des approches durables visant à remédier à ces difficultés.  

Le projet Sandwatch préconise une approche plus pratique en intégrant les valeurs inhérentes au développement durable dans tous les aspects de l’apprentissage. Il investit les citoyens du pouvoir d’agir pour l’amélioration de leurs conditions environnementales et sociales.  

Le projet Sandwatch contribue à la poursuite de la mise en œuvre du Programme d’action pour le développement durable des petits États insulaires en développement et de la Décennie des Nations Unies pour l’éducation au service du développement durable  (2005-2014).    

Participants

Lancé dans les Caraïbes, le projet Sandwatch s’est transformé en une initiative mondiale, qui implique depuis peu des îles du Pacifique et de l’Océan Indien. 

Pays participants

Golfe des Caraïbes : Antilles néerlandaises, Bahamas, Barbade, Cuba, République dominicaine, Dominique, Guadeloupe (France), Guyana, Jamaïque, Montserrat, Puerto Rico, Saint Kitts et Nevis, Saint Vincent et-les-Grenadines, Sainte Lucie, archipel de San Andres, Trinité-et-Tobago, Îles Turks et Caicos, Îles Vierges américaines et Îles Vierges britanniques

Océan Indien : Dubaï (Émirats arabes unis), Indonésie, Malaisie, Maldives, Maurice, Mayotte, Seychelles, Sri Lanka, Zanzibar

Océan Pacifique : Îles Cook, Fidji, Nouvelle-Zélande

Afrique : Ghana, Kenya, Gambie, Tanzanie

Autres : Açores (Portugal), Brésil, Mexique, Pays de Galles (RU), France 

Contact auprès de la Coordination internationale du réSEAU

Ulrike Storost

Coordinateurs du projet

Fondation Sandwatch, Directeurs : Dr. Gillian Cambers (Barbade) et M. Paul Diamond (Saint Kitts et Nevis)

 

Retour en haut de la page