Égalité des genres, VIH et éducation

©UN PHOTO 157981 00PN ISAAC

L’inégalité entre les sexes a non seulement un effet négatif sur l’accès à l’éducation mais elle fait augmenter la vulnérabilité au VIH. Le rôle que le secteur de l’éducation peut jouer pour infléchir cette tendance est examiné dans une nouvelle publication de l’UNESCO, Gender Equality, HIV and Education, [Égalité des  genres, VIH et éducation], qui complète une série de brochures sur les bonnes pratiques et politiques en matière de VIH et d’éducation à la santé.  

Cette nouvelle publication souligne que faire face à ces questions est fondamental pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), notamment les OMD qui concernent l’éducation primaire et la promotion de l’égalité entre les sexes, ainsi que les autres engagement internationaux en matière d’éducation, de droits humains, d’égalité et de justice sociale.  

En abordant les problèmes de l’égalité des genres, de la pauvreté, du rôle de l’éducation, des interactions entre l’éducation et la communauté au sens large et du leadership des jeunes, la brochure a pour objet de mettre en lumière les expériences, les approches novatrices et les enseignements tirés afin d’enrichir les politiques et programmes en préparation.

Améliorer l’accès à l’éducation

© 2011 Lutheran World Relief, Courtesy of Photoshare

Les bonnes pratiques visant à faire augmenter l’accès et le maintien des filles à l’école sont mises en exergue, notamment les interventions structurelles telles que les transferts de fonds. Ces pratiques peuvent également avoir un effet positif sur la prévention du VIH pour les filles, et avoir des avantages plus importants qu’on ne le pensait auparavant. La pauvreté n’est pas le seul facteur limitant les possibilités éducatives : parmi les autres obstacles, il y a également les facteurs culturels, l’environnement scolaire, le harcèlement sexuel et la violence sexiste. Ces mêmes facteurs ont un impact important sur le risque et la vulnérabilité face au VIH.

 

Un environnement d’apprentissage sûr et un contenu pédagogique approprié

Les auteurs soulignent l’importance d’un contenu de bonne qualité dans les programmes abordant les questions du VIH et du genre et d’un environnement scolaire sûr et équitable du point de vue du genre. À l’école, les filles et les garçons sont familiarisés avec des attitudes, des rôles, des attentes et des comportements différenciés selon le sexe. En d’autres termes, l’environnement scolaire peut soit favoriser le changement, soit renforcer les stéréotypes sexistes traditionnels.  

Il a été démontré qu’une éducation sexuelle complète est un facteur efficace de prévention contre le VIH et qu’elle permet d’aborder les normes culturelles en matière de genre. La publication offre un ensemble d’exemples visant à améliorer la qualité des prestations d’éducation sexuelle et des environnements scolaires.  

La brochure souligne également qu’une action urgente pour réduire les inégalités existantes en matière de ressources et d’éducation peut avoir un impact sur l’égalité entre les sexes et le VIH. L’éducation a un rôle majeur à jouer pour briser les stéréotypes transmis de générations en générations. Outre les solutions immédiates, les investissements à long terme dans le contenu des enseignements et l’environnement scolaire peuvent avoir un effet nettement plus important s’ils sont concomitants.

Retour en haut de la page