Citations sur l'Attaque

« Le deuxième jour de […] la Conférence, le siège de […] l’ONU à Mogadiscio a été attaqué par des militants d’Al Shabaab. Pendant près de trois heures et demie, des coups de feu et des explosions ont retenti à travers la ville alors que les forces nationales somaliennes, avec le soutien de l’AMISOM, tentaient de sécuriser le complexe. 

« Pour l’équipe de l’UNESCO-UNICEF, ce fut une période de tension extrême car nous devions être prêts à quitter les lieux immédiatement sans inquiéter quiconque inutilement, » a déclaré Michael Croft, le responsable de l’équipe de l’UNESCO, qui était en contact permanent avec les bureaux et le point focal sécurité, au Siège, pendant cette période.  

Les participants étaient parfaitement au courant de ce qui était en train de se passer et nous observaient attentivement pour voir si nous allions partir, ce qui aurait menacé de détourner l’attention du programme et aurait suscité beaucoup d’inquiétude.

« Il fallait immédiatement entrer en contact avec le Bureau régional et le Siège (et la famille) afin de les informer de notre situation et du fait que nous étions sains et saufs ; nous devions également discuter de la situation avec le ministre sous l’autorité duquel se déroulait la NEC. Et pendant toute cette période, nous étions évidemment extrêmement inquiets concernant la sécurité de nos collègues et amis au siège de l’ONU. Les expressions de nos visages reflétaient nos préoccupations. Nous pouvions tous entendre la férocité de l’assaut lancé à proximité. Mais nous nous sommes soutenus les uns les autres et nous avons tenté de nous focaliser sur nos responsabilités, ce qui nous a aidés à passer cette journée longue et éprouvante. »

Michael Croft
UNESCO - Coordinateur de Programme

Retour en haut de la page