17.04.2012 - Education Sector

Des projets éducatifs au Népal, en Afrique du Sud et au Venezuela vont recevoir le Prix UNESCO-Hamdan

Banco del Libro, Caracas Venezuela- Project "Words for non violence"

« J’ai vu comment les marginalisés peuvent apprendre à ceux qui disposent de moyens importants ce que signifie l’éducation et comment les partenariats peuvent faire la différence. »

Tel fut le verdict d’Ora Kwo (Chine), membre du jury, sur les projets éducatifs népalais, sud-africain et vénézuélien qui se sont récemment vu attribuer un prix prestigieux récompensant l’amélioration de la qualité des enseignants et de l’enseignement. Décerné tous les deux ans, le Prix UNESCO-Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum récompense des pratiques et des performances exemplaires pour améliorer l'efficacité des enseignants. D’un montant de 270 000 dollars des Etats-Unis, le Prix est attribué à trois lauréats.

Les projets lauréats ont l’objectif commun d’atteindre les marginalisés. La Rato Bangala Foundation (Népal) apprend aux enseignants à travailler avec les enfants de la région démunie de Dailekh. L’African Institute for Mathematical Sciences Schools Enrichment Centre (Afrique du Sud) a formé 800 enseignants du pays à la réflexion mathématique afin d’améliorer la qualité de l’enseignement des mathématiques. Le Banco del Libro (Venezuela) promeut la lecture, crée des bibliothèques dans les écoles et au sein des communautés et élabore des outils d’évaluation permettant de recommander des livres aux enfants.

« La valeur financière du Prix aura certainement des implications pratiques en termes de soutien des activités exercées par les lauréats, mais l’impact global à long terme sur l’apprentissage est sans commune mesure », estime Ora Kwo. « Le Prix est une chance unique, qui leur permet à la fois de planifier et de rêver… »

Les lauréats de la précédente édition du Prix (2010-2011) ont été en mesure de renforcer leurs capacités, leurs activités et leur rayonnement. Par exemple, le Centre Congolais Education Pour Tous (République démocratique du Congo) a pu faire l’acquisition de ses locaux, d’équipements et même de moyens de transport qui lui permettent d’exercer ses activités de formation à l’extérieur du Centre. Dans le cas du Centro de Excelencia para la investigación y difusión de la lectura y escritura (République dominicaine), 200 bibliothèques ont été créées dans des écoles publiques afin d’aider les enseignants à améliorer leurs activités pédagogiques et d’alphabétisation. Des activités de formation ont été offertes à près de  2 000 professionnels de l’enseignement, ce qui a eu un effet positif sur 10 000 élèves.  

Le Prix UNESCO-Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum, qui récompense des pratiques et des performances exemplaires pour améliorer l'efficacité des enseignants, a été créé en 2009 et est financé par le Cheikh Hamdan Bin Rashid Al-Maktoum de Dubaï pendant trois exercices biennaux (2009-2010, 2011-2012 et 2013-2014).

  




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page