16.06.2011 - Education Sector

La Déclaration promet « une action audacieuse et décisive » pour mettre un terme à l’épidémie de VIH et de SIDA

©UNESCO/Michel RavassardUNESCO HIV/AIDS Prevention Programme for street children and people at risk.

« Nous déclarons solennellement nous engager à mettre un terme à l’épidémie en renouvelant notre volonté politique et en adoptant une direction politique forte et responsable, » a indiqué l’Assemblée générale des Nations Unies dans une Déclaration politique sur le VIH/SIDA, unanimement adoptée le 10 juin lors de la clôture de la réunion de haut niveau sur le SIDA (8-10 juin).

Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, a réitéré le rôle de chef de file joué par l’UNESCO en matière d’éducation et de VIH lors de l’ouverture de la réunion.  

L’UNESCO soutient des réponses complètes du secteur de l’éducation au VIH et au SIDA par le truchement de ses programmes et activités. L’Organisation joue un rôle phare au sein d’EDUSIDA et de l’Équipe de travail inter-institutions de l’ONUSIDA (ETTI) sur l’éducation. 

Plus de 3 000 personnes se sont rassemblées au Siège des Nations Unies pour la réunion de haut niveau sur le SIDA (8-10 juin) afin de faire le bilan des progrès et défis des trente dernières années et d’esquisser l’avenir de la riposte au SIDA.  

Depuis son apparition au début des années 1980, le SIDA a coûté la vie à plus de 30 millions de personnes.

Liens

Communiqué de presse des NU (en anglais)

Lire le texte intégral de la Déclaration

« Zéro nouvelle infection, zéro discrimination et zéro décès lié au SIDA »

 

Rôle de l'UNESCO en tant que coparrain de l'ONUSIDA 

 

 

Réponse de l'UNESCO au VIH et au SIDA




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page