26.01.2010 -

Interview avec Haif Bannayan, Directeur général de l'Initiative jordanienne en faveur de l'éducation

Haif Bannayan : « La JEI est l’expression de l’innovation dans l’éducation »  

Haif Bannayan, Directeur général de l'Initiative jordanienne en faveur de l'éducation, lauréate 2009 du Prix UNESCO-Roi Hamad bin Isa Al Khalifa pour l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans l'éducation nous parle de cette initiative.

Qu’est-ce que la jordan education initiative ?

Créée par le Forum économique mondial et le Gouvernement jordanien, la Jordan Education Initiative (ou JEI) réunit plus de 17 sociétés mondiales, 17 entités jordaniennes et 11 organisations gouvernementales et non gouvernementales en tant que partenaires de la réalisation de ses objectifs, et devient ainsi le premier programme de partenariats mondial-local et public-privé jamais lancé par le Forum dans le domaine de l’éducation.

Lancée en juin 2003 lors de la session extraordinaire du Forum économique mondial au bord de la mer Morte, la JEI vise à accélérer la réforme de l’éducation par le biais de modèles de partenariats public-privé favorisant l’innovation et la compétence.

Aujourd’hui, la JEI est une société à responsabilité limitée sans but lucratif et elle est considérée comme « l’expression de l’innovation dans l’éducation ».

Dès sa création, la JEI a réussi à encourager et maintenir des partenariats et a lancé des projets de plusieurs millions de dollars qui ont eu un impact considérable sur le processus de modernisation de l’éducation en Jordanie, et ont contribué efficacement au développement du secteur privé local dans les domaines des TIC et du perfectionnement professionnel.

Comment la communauté éducative de Jordanie a-t-elle réagi à cette nouvelle expérience ? est-elle dotée de l’infrastructure technique nécessaire pour un enseignement et un apprentissage basés sur les TIC ?

Les Jordaniens forment une nation particulièrement alphabétisée et ouverte qui privilégie l’éducation. Depuis le lancement de la réforme de l’éducation pour une économie du savoir par le Ministère de l’éducation en 2003 et du Réseau national à haut débit d’apprentissage et de ressources par le Ministère des TIC, les gens ont commencé à prendre conscience de l’importance de l’information et de l’ère de l’information. Ils reconnaissent par ailleurs que pour répondre aux besoins des natifs de l’ère numérique, il faut leur apporter la technologie comme un outil permettant d’accéder à l’information et d’ouvrir une « fenêtre sur le monde ». Évidemment tout n’est pas rose, certaines personnes ont des appréhensions mais nous avons tendance à nous reposer sur les premiers convaincus et ensemble nous faisons beaucoup d’accompagnement et changeons la gestion afin d’aider la communauté à voir la valeur de notre travail.

Le taux d’accès à Internet chez les particuliers reste faible en Jordanie, s’élevant à moins de 20 %. Toutefois, l’accès public aux ordinateurs et à Internet est plus élevé (plus de 50 %). En outre, les écoles publiques étant très bien réparties sur l’ensemble du territoire jordanien, elles peuvent servir de centres d’accès pour la communauté. C’est pour cela que nous travaillons avec le Ministère de l’éducation et celui des TIC, ainsi qu’avec le bureau de Sa Majesté la Reine Rania pour lancer le modèle d’éducation et de technologie de la JEI dans le plus grand nombre d’écoles possible.

Que va représenter ce prix pour la jordan éducation initiative ? offre-t-il l’occasion d’échanger des expériences avec d’autres états arabes ?

Le Prix constitue une reconnaissance incomparable, surtout venant d’organisations aussi renommées (l’UNESCO, le Prix du Roi Hamad et l’éminent jury). La JEI a toujours eu parmi ses principaux objectifs stratégiques celui de créer un modèle de réforme pouvant être reproduit et diffusé dans la région. Depuis la création de l’initiative, la direction a activement cherché à atteindre cet objectif, et jusqu’à présent des projets ont été réalisés à Dubaï, en Palestine, à Abou Dhabi, à Oman et au Rwanda. Nous commençons déjà à ressentir les puissants effets du prix avec la réaction de pays voisins, des délégations de pays arabes souhaitant venir en Jordanie, principalement pour voir la JEI. Nous allons sans doute tirer parti du Prix UNESCO-Roi Hamad bin Isa Al Khalifa pour l'utilisation des technologies de l'information et de la communication dans l'éducation pour mobiliser un soutien renforcé de la part de nos partenaires mondiaux, ainsi que pour promouvoir le rôle de la JEI et faire connaître notre action.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page