16.07.2013 - Education Sector

Des pays en marche vers l'éducation pour le développement durable

National Journeys towards Education for Sustainable Development

En tant qu’organisme chef de file pour la Décennie des Nations Unies pour l’éducation au service du développement durable (DEDD, 2005-2014), l’UNESCO plaide activement en faveur des politiques d’éducation nationales qui intègrent les principales questions relatives au développement durable. A travers sa publication Des pays en marche vers l’éducation pour le développement durable, l’UNESCO promeut l’EDD et fournit des informations sur la façon dont plusieurs pays utilisent l’apprentissage et l’éducation pour relever les défis de la durabilité.

Après l’édition de 2011 qui était consacrée aux pratiques mises en oeuvre au Chili, en Indonésie, au Kenya, dans le sultanat d’Oman et aux Pays-Bas, l’édition 2013 de Des pays en marche présente les progrès réalisés en matière d’EDD en Afrique du Sud, au Costa Rica, au Maroc, en Suède et au Vietnam.

Les cinq études de cas montrent que le soutien politique apporté par le gouvernement national joue un rôle crucial dans la mise en œuvre des processus de l’EDD.

L’étude de cas menée en Suède révèle à quel point le fort soutien politique a facilité l’intégration des questions relatives à l’EDD dans les programmes scolaires nationaux et la priorité qui lui est accordée dans l’enseignement supérieur.

Au Maroc, le ministère de l’Éducation prend des mesures concrètes afin d’assurer une mise en œuvre effective de l’EDD dans le pays, de l’enseignement primaire à l’enseignement supérieur.

Le Vietnam a adopté un Plan d’action national en faveur de l’EDD (2010-2014) – la première approbation officielle et stratégique, par un gouvernement, de la DEDD – grâce au soutien important apporté par le ministère de l’Éducation et de la Formation et d’autres institutions centrales pour intégrer l’EDD dans le système éducatif.

Au Costa Rica, le ministère de l’Éducation publique consolide le principal programme d’EDD – le Programme du drapeau bleu écologique (Bandera azul ecológica) pour les écoles. Le Plan de développement national prévoit que 50 % des centres éducatifs du Costa Rica participeront au programme d’ici à 2014.

En Afrique du Sud, l’intégration de l’EDD dans les politiques et la prise en compte de ces questions dans les priorités en matière de développement ont réussi. L’Afrique du Sud bénéficie par ailleurs d’une puissante communauté composée des multiples parties prenantes de l’EDD, et d’une orientation favorable à l’EDD reposant sur une recherche novatrice.

Tournées vers l’avenir, les études de cas soulignent la nécessité d’intégrer davantage d’EDD dans les programmes de formation des enseignants. Ce point est mis en exergue à la fois par les chercheurs suédois et marocains, alors qu’en Afrique du Sud, l’étude de cas recommande également que soient élaborés des processus de suivi et d’évaluation adaptés à l’apprentissage de l’EDD. Enfin, pour que puisse se poursuivre une mise en place réussie de l’EDD, des ressources financières suffisantes doivent être octroyées.

Comme l’a déclaré Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO : « Nous avons atteint les limites du modèle de croissance et de développement classique. Cette situation affecte tous les pays. […]  Dans tous les cas, l’éducation au développement durable est la clé – la clé de la diffusion des nouvelles compétences, la clé de la construction d’une culture de la durabilité. »




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page