24.10.2016 - Education Sector

Un outil pratique sur l’élaboration et la révision des programmes d’enseignement pour l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l'homme est disponible en russe

La première Conférence internationale de l’APCEIU sur l’éducation à la citoyenneté mondiale (ECM) : Une plate-forme pour la pédagogie et la pratique a fourni à plus de 300 praticiens de l’ECM une tribune où ils ont pu partager leurs expériences et leurs approches pédagogiques un an après l'adoption du Programme Éducation 2030 qui englobe l’ECM parmi ses cibles.

La Conférence s’est tenue les 24 et 25 octobre 2016 à Séoul, en République de Corée ; elle a été co-organisée par le Centre Asie-Pacifique d’éducation pour la compréhension internationale (APCEIU), le Ministère de l'Education de la République de Corée et JoongAng Ilbo, en partenariat avec l’UNESCO.

Les participants du secteur privé, du monde universitaire, de gouvernements, d’organisations de la société civile, d’instituts spécialisés dans l’ECM, des jeunes et le grand public se sont engagés dans des discussions et des échanges animés sur les façons de dynamiser l’ECM, de partager les pratiques, les pédagogies, les idées et les informations. La conférence internationale a contribué à renforcer les partenariats entre les parties prenantes clés, tout en formulant un plaidoyer fort et une sensibilisation en faveur de l’ECM et de sa progression aux niveaux local, national, régional et mondial.

Que signifie le fait d’être un citoyen mondial ?

Dans ses remarques liminaires, Madame Soo Hyang Choi, Directrice de la Division de l’UNESCO pour l'inclusion, la paix et le développement durable, a insisté sur le rôle important de l’éducation à la citoyenneté mondiale pour instiller chez les apprenants « un état d’esprit les encourageant à prendre soin de l'humanité et de la planète et à entreprendre des actions responsables chaque fois et partout où cela est nécessaire ».

La conférence a permis aux participants de s’engager dans un dialogue politique, partageant leurs visions de l’ECM dans des environnements politiques favorables et discutant du type de compétence, d’aptitude ou d’attitude requis pour permettre aux citoyens mondiaux de contribuer à la construction  de sociétés durables et paisibles.

« Les éducateurs du monde entier doivent relever le défi de l’autonomisation des jeunes pour que ces derniers deviennent des citoyens responsables d'une communauté mondiale pacifique et durable » a déclaré M. Utak Chung, Directeur de l’APCEIU.

Des échanges animés ont eu lieu sur les moyens de savoir comment enseigner et évaluer en pratique l’ECM, à partir de discussions interactives, de séances innovantes, de dialogues participatifs, d’activités d’enseignement-apprentissage innovantes et de démonstrations de mini-cours.

« Les entretiens ECM : Apprendre à vivre ensemble » ont permis aux partisans de l’ECM de partager leurs récits personnels sur la façon dont l'éducation a transformé leur vie en faisant d’eux des citoyens mondiaux actifs et responsables.

Les approches thématiques ont été discutées, en tant que méthodes pour encourager la citoyenneté mondiale, telles que la construction d'une culture de paix, le respect de la diversité culturelle, la prévention de l’extrémisme violent par l’éducation et l’éducation aux droits de l'homme.

L’objectif est de faire de cette conférence une plate-forme annuelle destinée aux acteurs de l’ECM, leur permettant de partager les actions et les pratiques, et de débattre des moyens permettant à l’ECM de contribuer à résoudre un grand nombre de problèmes mondiaux critiques.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page