11.07.2011 - Education Sector

Le Sud-Soudan : un nouveau pays, un nouvel avenir grâce à l’éducation

©UNESCO/B. Desrus

Le 9 juillet, la République du Sud-Soudan est devenue le pays le plus récent du monde. Les défis à relever sont énormes : plus d’un million de Sud-Soudanais en âge de fréquenter l’école primaire ne sont pas scolarisés et le taux d’inscription dans le secondaire est le plus faible du monde.

Cependant, le Sud-Soudan a réalisé des progrès importants dans le domaine de l’éducation depuis l’accord de paix conclu en 2005. Le gouvernement entreprend des réformes fondamentales, notamment la normalisation du curriculum et des plans de cours de l’école primaire et la rationalisation des feuilles de paie du secteur public.  

Sur demande du ministère sud-soudanais de l’Éducation, l’Institut international de l’UNESCO pour la planification de l’éducation (IIPE) et l’UNICEF fournissent actuellement une assistance technique à l’élaboration du Plan stratégique du secteur de l’éducation.  

L’UNESCO a pris un instantané de l’éducation au Sud-Soudan grâce à un document d’orientation lancé le 21 juin à Juba, capitale du pays. Intitulé Construire un meilleur avenir : l’éducation pour un Sud-Soudan indépendant, il a été produit par l’équipe du Rapport mondial de suivi sur l’Éducation pour tous de l’UNESCO, qui est une équipe indépendante accueillie par l’UNESCO.

"L'UNESCO aux cotés du Sud-Soudan pour soutenir l'éducation dans le plus jeune état du monde

Sud-Soudan : l’indépendance offre une chance de créer un système éducatif de qualité

Pourquoi l’éducation favorisera la stabilité dans un Sud-Soudan indépendant education will foster stability in an independent South Sudan

Dossier de presse IIEP-UNESCO




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page