07.02.2013 - ODG

L’UNESCO et la Fondation MBI-Al Jaber unissent leurs efforts pour l’éducation au Yémen

Afin d’accompagner la transition en cours au Yémen par un renforcement du système éducatif, la Directrice générale a signé un accord avec le Cheikh Mohamed Bin Issa Al Jaber, fondateur et Président de la Fondation MBI-Al Jaber, le 7 février 2013, au Siège de l’UNESCO.

« Il s’agit d’un tournant dans la réforme au Yémen » a déclaré le Cheikh Al Jaber, indiquant que le financement de 1 million de dollars marquait la première étape d’un mouvement visant à faire de l’éducation un élément central du soutien des donateurs au pays, où un gouvernement d’union nationale a été formé en décembre 2011.

Ce projet facilitera le dialogue sur les politiques à suivre et permettra de dispenser des conseils et un appui technique au gouvernement, qui souhaite développer une vision nationale pour l’éducation à travers une approche sectorielle globale. Dans ce contexte, le projet aidera également à réformer l’enseignement et la formation techniques et professionnels afin de répondre aux aspirations des jeunes et de rendre le système mieux adapté aux besoins du marché du travail. Près de la moitié des 23 millions d’habitants du Yémen a moins de 15 ans et 50 % de la population vit dans la pauvreté. Malgré des progrès considérables visant à promouvoir l’enseignement primaire universel et la parité entre les sexes, la qualité globale de l’éducation et les résultats de l’apprentissage sont insuffisants.

« C’est le bon moment et le bon endroit pour démarrer », a déclaré la Directrice générale. « En accompagnant le gouvernement dans la mise en place d’un système éducatif solide, nous investissons dans la paix et la stabilité futures du pays ». M. Al Jaber a également fait part de sa volonté de lancer un vaste programme de bourses pour former les futurs dirigeants du pays.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page