Jury internationale

Le jury des Prix d’alphabétisation internationaux de l’UNESCO se réunit une fois par an pour évaluer les propositions et formuler des recommandations sur les lauréats de l’année. Il se compose de cinq personnalités indépendantes de nationalité différente, hommes et femmes, nommées par le Directeur général de l’UNESCO pour une période de trois ans.

Les lauréats sont désignés par le Directeur général de l’UNESCO en fonction des évaluations et des recommandations dont lui aura fait part le jury international.

La langue de travail est l’anglais.

Le jury se compose actuellement des membres suivants:

 

SHINIL KIM (Republique de Corèe)

Kim Shinil (République de Corée) , Ph.D. a été reconnu comme l’un des principaux défenseurs et bâtisseurs de la formation continue des adultes en Corée, en Asie de l’Est et dans le monde. En tant que savant de renom et décideur politique, Mr Kim a effectué d’importantes contributions à la construction d’une société d’apprentissage tout au long de la vie dans son pays, tout en menant la charge au niveau de la formation continue des adultes. Depuis les années 1970, Kim a intensivement participé dans l’élaboration de politique nationale en tant que membre de la Commission présidentielle sur la réforme de l’éducation. Il a été Professeur d’éducation à l’Université nationale de Séoul pendant 27 ans, et cela jusqu’en 2006. Entre 2006 et 2008, Kim a servi en tant que Vice-premier ministre de l’Education. Pendant cette période, il a remarquablement renforcé la visibilité et la stature de la formation continue des enseignants dans le pays et à l’étranger. Aujourd’hui, il est Professeur émérite à l’Université nationale de Séoul ainsi que Titulaire de la Chaire de l’Université Baekseok, Corée.

 

 

NORBERT NIKIEMA (Burkina Faso)

NORBERT NIKIEMA (Burkina Faso) est professeur de linguistique à l’Université de Ouagadougou, au Burkina Faso, où il a validé une licence en Anglais avant d’obtenir un master en linguistique à l’Université de l’Ohio, à Athens, puis un doctorat à l’Université d’Indiana, à Bloomington. En plus de son travail en linguistique descriptive (travail centré sur le mooré, l’une des langues gur), il s’est engagé activement dans des ateliers, séminaires, l’activité de conseil et la publication sur les questions des langues dans l’éducation (utilisation des langues africaines dans l’éducation formelle et non formelle, langue maternelle et éducation multilingue), l’utilisation de langues à de nouvelles fins (rédaction de dictionnaires et de grammaires pratiques, développement de l’orthographe, création de néologismes) et la création d’une synergie entre le niveau d’éducation des adultes et l’éducation formelle et non formelle. Il a axé ses recherches et leurs applications, qui comprennent une longue liste de publications et d’articles, sur le Burkina Faso, un des pays dits francophones. Il a co-écrit History of Adult Education in Africa (Histoire de l’éducation des adultes en Afrique), qui paraîtra dans la série de livres sur les Perspectives africaines sur l’apprentissage des adultes de l’UNESCO et de DVV international.

 



SYLVIA SCHMELKES (Mexique)

SYLVIA SCHMELKES (Mexique). Sociologue, elle dirige l’Institut de recherche pour le développement de l’éducation (Université ibéro-américaine de la ville de Mexico) depuis 2007. Sylvia Schmelkes a plus de trente ans d’expérience dans la recherche en éducation, en particulier dans la qualité de l’éducation de base, l’éducation rurale, l’éducation interculturelle et l’éducation des adultes. Elle a travaillé en tant que coordinatrice générale de l’éducation interculturelle et bilingue au ministère de l’Éducation du Mexique, a présidé le Comité directeur du Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement de l’OCDE de 2002 à 2004 et travaillé pour différentes agences internationales. En 2008, elle a reçu la médaille Comenius de l’UNESCO et du ministère de l’Éducation de la République tchèque pour son travail.

 



ABDELWAHID A. YOUSIF (Soudan)

Abdelwahid A. YOUSIF (Soudan) est titulaire d’un PhD en éducation de l’Université de Toronto (Canada). De 1978 à 2000, il a travaillé pour l’UNESCO en qualité de spécialiste de l’éducation à Paris, au Caire, à Amman et à Bangkok. Dans le cadre de ses activités à l’UNESCO, Abdelwahid A. Yousif a notamment mis en place le Comité consultatif du Programme régional de généralisation et de rénovation de l'enseignement primaire et d'élimination de l'analphabétisme des adultes dans les Etats arabes (ARABUPEAL). Avant d’entrer à l’UNESCO, il a travaillé à l’Université de Zambie, à l’Université de Khartoum et au sein du Service de la télévision nationale soudanaise. Depuis 2000, Abdelwahid A. Yousif occupe les fonctions de conseiller en éducation auprès du Ministère bahreïni de l’éducation.

Retour en haut de la page