Les lauréats des Prix internationaux d'alphabétisation de l'UNESCO 2009

Récompenser l’excellence et l’innovation en matière d’alphabétisation

Quatre projets d’alphabétisation innovants en Afghanistan, au Burkina Faso, en Inde et aux Philippines ont été récompensés de prix internationaux d’alphabétisation de l’UNESCO cette année. Un programme du Bhoutan a reçu une Mention honorable.

Les prix internationaux d’alphabétisation UNESCO sont décernés chaque année en reconnaissance de l’excellence et de l’innovation dans le domaine de l’alphabétisation à travers le monde. En accord avec le calendrier thématique de la Décennie des Nations Unies pour l'alphabétisation (DNUA), le thème des prix de cette année était « Alphabétisation et autonomisation ».

La cérémonie de remise des prix se tiendra à l’UNESCO, à Paris, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de l’alphabétisation, le 8 septembre 2009.

Chaque prix rapporte 20 000 dollars des États-Unis, une médaille et un diplôme.

Tin Tua - Burkina Faso

L’un des deux prix d'alphabétisation Roi Sejong de l’UNESCO revient, avec le soutien de la République de Corée, au programme d’alphabétisation de Tin Tua, dans l’est du Burkina Faso. Le nom de l’ONG signifie « Développons-nous nous-mêmes » en langue gulimancema. Le programme a obtenu d’excellents résultats en utilisant la première langue des participants, en élaborant des supports de lecture au niveau local et en se concentrant sur le genre et le développement communautaire durable. En savoir plus.

Nirantar - Inde

Le deuxième prix d'alphabétisation Roi Sejong de l’UNESCO est décerné au projet de Nirantar, « Khabar Lahariya » (« Vagues d’informations »), dans l’Uttar Pradesh, au nord de l’Inde. Nirantar a créé un journal bimensuel rural entièrement produit et commercialisé par des femmes « de caste inférieure » et distribué à plus de 20 000 lecteurs néo-alphabétisés. Sa méthode bien établie de formation des femmes néo-alphabétisées au journalisme et de démocratisation de la production de l’information constitue un modèle aisément reproductible d’éducation axée sur la transformation. En savoir plus.

SERVE - Afghanistan

Un prix Confucius UNESCO d’alphabétisation a été attribué, avec le soutien de la République populaire de Chine, au « Projet de développement de la langue pashai » mis en œuvre par SERVE Afghanistan. Cette initiative que l’on doit à la communauté propose des cours d’alphabétisation ainsi que des cours sur les moyens de subsistance, la santé publique et l’éducation à la nutrition à environ 1 000 hommes et femmes de la minorité ethnique pashai chaque année. Malgré la situation de conflit en Afghanistan, le projet a réussi à maintenir son cap sur l’éducation, en particulier pour les femmes et les filles. Les participants apprennent à utiliser des supports écrits dans leur langue locale et en pachto, l’une des deux langues officielles du pays. En savoir plus.

 

Conseil de coordination municipal pour l’alphabétisation - Philippines

Le deuxième prix Confucius UNESCO d’alphabétisation est décerné au Conseil de coordination municipal pour l’alphabétisation de la municipalité d’Agoo, La Union, aux Philippines, pour son programme d’éducation permanente et d’apprentissage tout au long de la vie, qui donne accès à un large éventail d’opportunités d’éducation et de formation à la population, y compris aux plus pauvres. Le rôle des autorités municipales dans la coordination des activités est un facteur clé de l’éradication de l’illettrisme et du maintien de l’apprentissage tout au long de la vie dans les 49 villages de la région. Le jury a salué le financement conjoint du projet par le gouvernement, des ONG, le secteur privé et des donateurs internationaux et l’a qualifié d’exemplaire. En savoir plus.

 

Programme de formation non formelle et permanente - Bhoutan

La Mention honorable du prix Confucius UNESCO d’alphabétisation a été attribuée au programme de formation non formelle et permanente du ministère de l’Éducation du Bhoutan pour son approche holistique de l’alphabétisation et sa capacité à toucher des régions isolées. Le jury a apprécié que le programme mette l’accent sur l’alphabétisation en tant que partie intégrante du « bonheur national brut » du pays et qu’il s’adresse particulièrement aux adultes et aux jeunes déscolarisés, notamment les femmes et les filles. En savoir plus

Retour en haut de la page