Étapes clés franchies dans l’élaboration des nouveaux objectifs de l’éducation

UNESCO/Amima Sayeed - Élève lisant à haute voix. Des conditions difficiles : dans une école primaire de Baqir Shah, village du Sindh (Pakistan), les cours ont lieu à l’extérieur, car les bâtiments se sont effondrés il y a des années.

- La communauté internationale a franchi une nouvelle étape dans la définition de l’agenda pour l’éducation post-2015, qui fera partie du programme global de développement pour l’après-2015.

- Le projet d’Accord de Mascate, qui a été adopté par plus de 250 délégués à la Réunion mondiale sur l’Éducation pour tous (GEM 2014) tenue à Mascate, au Sultanat d’Oman, du 12 au 14 mai, a été finalisé lors d’une récente réunion du Comité directeur de l’Éducation pour tous. L’Accord contient un objectif primordial ainsi qu’une série de sept cibles mondiales pour l’éducation post-2015.

L’Accord de Mascate est fondé sur le principe que l’éducation doit prétendre à l’élaboration d’un objectif distinct et explicite dans le nouveau cadre du développement après 2015, ainsi qu’à figurer en tant que thème transversal dans le programme global de développement.

En outre, les membres de la société civile ont pesé dans l’élaboration du nouvel agenda pour l’éducation en faisant part de leur soutien à l’objectif et aux projets de cibles proposés pour l’éducation, à l’occasion de la Consultation collective des ONG sur l'Éducation pour tous de l’UNESCO, qui s’est tenue à Santiago, au Chili, du 21 au 23 mai. Le groupe, représentant près de 300 organisations du monde entier, a également appelé à continuer de mobiliser des soutiens et à renforcer le plaidoyer en faveur de l’éducation, à la fois au sein et en dehors de la communauté éducative.

Quels sont le nouvel objectif et les nouvelles cibles ? 

L’objectif primordial proposé pour l’éducation consiste à « assurer une éducation et un apprentissage tout au long de la vie équitables, inclusifs et de qualité pour tous d’ici à 2030 ».

Cet objectif est traduit en sept cibles mondiales pour l’éducation:

  • Éducation et protection de la petite enfance   
    Cible 1 : D’ici à 2030, au moins x% des filles et des garçons sont prêts à entrer à l’école primaire après avoir bénéficié d’une éducation et d’une protection de la petite enfance de qualité, notamment un an au moins d’éducation préprimaire gratuite et obligatoire, une attention particulière étant accordée à l’égalité des genres et aux plus marginalisés.
  • Éducation de base    
    Cible 2 : D’ici à 2030, toutes les filles et tous les garçons achèvent au moins 9 années d’éducation de base de qualité gratuite et obligatoire et obtiennent des acquis pertinents, une attention particulière étant accordée à l’égalité des genres et aux plus marginalisés.
  • Alphabétisation des jeunes et des adultes  
    Cible 3 : D’ici à 2030, tous les jeunes et au moins x% des adultes atteignent un niveau de compétences en lecture, écriture et calcul suffisant pour participer pleinement à la vie en société, une attention particulière étant accordée aux filles et aux femmes ainsi qu’aux plus marginalisés.   
  • Compétences utiles au travail  
    Cible 4 : D’ici à 2030, au moins x% des jeunes et y% des adultes possèdent les connaissances et les compétences nécessaires pour accéder à un travail décent et mener une vie saine, par le biais de l'enseignement technique et professionnel, du second cycle de l’enseignement secondaire, de l'enseignement supérieur et de la formation, une attention particulière étant accordée à l’égalité des genres et aux plus marginalisés.
  • Aptitudes pour la citoyenneté et le développement durable  
    Cible 5 : D’ici à 2030, tous les apprenants acquièrent les connaissances, les aptitudes, les valeurs et les attitudes nécessaires pour créer des sociétés durables et pacifiques, notamment par le biais de l’éducation à la citoyenneté mondiale et de l’éducation en vue du développement durable.
  • Enseignants
    Cible 6 : D’ici à 2030, tous les gouvernements s’assurent que l’enseignement de tous les apprenants est dispensé par des enseignants qualifiés, motivés, bénéficiant d’une formation professionnelle et d’un soutien adapté.
  • Financement de l’éducation  
    Cible 7 : D’ici à 2030, tous les pays allouent au moins 4 à 6 % de leur produit national brut (PNB) ou au moins 15 à 20 % de leurs dépenses publiques à l’éducation, en ciblant en priorité les groupes les plus démunis, et ils renforcent leur coopération financière en faveur de l’éducation en donnant la priorité aux pays qui en ont le plus besoin. 

Les cibles proposées serviront de base au Cadre d’action, qui sera élaboré par l’UNESCO en consultation avec l’ensemble des partenaires de l’EPT. Le Cadre orientera la mise en œuvre d’un futur agenda de l’éducation et identifiera à la fois des indicateurs pour les cibles mondiales ainsi que des cibles et des indicateurs nationaux, reflétant les différents contextes sociaux, politiques, économiques et culturels.

Liens :

Rejoignez le débat sur le suivi et l’évaluation des cibles de l’éducation sur le World Education Blog, modéré par l’équipe du Rapport mondial de suivi sur l’EPT de l’UNESCO.

Retour en haut de la page