Évaluation de l’écriture dans les premières classes du primaire (EGWA)

UNESCO Kingston

Les aptitudes écrites font partie intégrante des compétences de base en lecture et en écriture, mais les outils permettant d’évaluer ces compétences sont moins nombreux et moins performants que ceux utilisés dans les premières classes du primaire pour évaluer les aptitudes en lecture et en calcul. En collaboration avec des partenaires, l’UNESCO a travaillé dans le domaine de l’Évaluation de l’écriture dans les premières classes du primaire (EGWA).

Les travaux de l’UNESCO dans ce domaine s’inscrivent dans le droit fil de la Réunion d’experts sur l’évaluation formative des aptitudes écrites dans les premières classes du primaire organisée conjointement par l’UNESCO et l’Université de La Laguna (Espagne), les 19 et 20 janvier 2012, avec le soutien de la Fédération russe. Lors de cette réunion, le projet de rapport sur l’EGWA ainsi que le projet d’instrument adapté à l’EGWA ont été présentés et soumis aux commentaires des participants.

Ces travaux prolongent l’Initiative « L’apprentissage compte » lancée par l’UNESCO en octobre 2008, qui faisait suite à l'Initiative pour la mise en œuvre accélérée de l'Éducation pour tous (aujourd’hui dénommée Partenariat mondial pour l’éducation) et qui visait à poursuivre les activités engagées en matière de qualité de l’éducation, notamment sur les résultats d’apprentissage. Le Groupe de travail international conduit par l’UNESCO sur l’évaluation et l’amélioration de l’apprentissage de qualité a recommandé en mars 2009 « d’améliorer les évaluations menées en début de cycle (par exemple, en première et en deuxième année du primaire), mais avec des objectifs plus formatifs, plus orientés sur l’instruction, et moins focalisés sur les rapports internationaux et les données comparables au plan international. »

 

Retour en haut de la page