Quatre ans pour former 10 000 chefs d’établissement

UN Photo/John Isaac - A Bengali teacher instructs a class at a school in a rural village south of Dacca.

« Tout démontre que soutenir le développement professionnel des chefs d’établissement et directeurs d’école est la clé du succès de toute réforme visant à améliorer la qualité de l’éducation et à transformer la culture de l’école, » a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO. Les 14 et 15 janvier 2013, vingt experts de dix pays chercheront à définir, au Siège de l’UNESCO, comment faciliter le développement professionnel de 10 000 chefs d’établissement au cours des quatre prochaines années, dans le cadre du « Programme pour 10 000 directeurs des écoles » qui est mis en œuvre par l’UNESCO en partenariat avec la Fondation Varkey GEMS.

Identifier, attirer, retenir et soutenir les talents du corps enseignant fait partie depuis longtemps des efforts visant à améliorer la qualité de l’éducation. L’objectif du « Programme pour 10 000 directeurs des écoles » est d’apprendre aux directeurs des écoles à faire précisément cela : identifier, attirer, retenir et soutenir les enseignants talentueux.  

Former les chefs d’établissement contribue à faire face aux trois défis majeurs de la profession enseignante : qualité insuffisante de la formation initiale suivie par les enseignants ; des formations en cours d’emploi ponctuelles au détriment d’un développement professionnel permanent ; et des matériels pédagogiques dépassés et hors contexte.  

Le programme focalisera sa phase initiale de quatre ans sur le Ghana, l’Inde et le Kenya.  Ces trois pays ont clairement identifié l’amélioration de la formation des chefs d’établissement comme un moyen de renforcer la qualité de l’éducation.

Retour en haut de la page