Lauréats 2011-2012

RatoBangala Foundation - Népal

La formation des enseignants est au centre des préoccupations de la Fondation Rato Bangala (RBF). Depuis sa création en 2002, elle propose des programmes destinés aux enseignants du primaire et du secondaire, en vue de renforcer leurs compétences et pratiques d'enseignement. En 2009, la RBF a entrepris le « Dailekh School Project », une initiative de grande envergure dans la région montagneuse de Dailkeh, située à l'ouest du Népal. Le projet ambitionne d'améliorer la qualité de l'environnement d'apprentissage et d'enseignement des 513 écoles publiques de cette région isolée et de soutenir les instituteurs qui, souvent, ne sont pas formés. Depuis 2009, 1900 enseignants et 1000 directeurs d'écoles ont suivi une formation théorique et pratique et plus de 50 000 élèves du primaire bénéficient quotidiennement des activités du projet.
Site web : http://www.rbf.org.np/dailekh-school-project

 

African Institute for Mathematical Sciences Schools Enrichment Centre (AIMSSEC) – Afrique du Sud

Le Centre d’enrichissement des écoles de l’Institut africain des sciences mathématiques (AIMSSEC) a été créé en 2003 pour faciliter l’accès des jeunes issus de communautés défavorisées à l’enseignement supérieur et pour introduire de nouvelles compétences dans l’enseignement des maths. L’un des programmes phares est le « Mathematical thinking course » (Cours de réflexion mathématique) qui propose aux enseignants du primaire et du secondaire de se former à la résolution de problèmes et à l’utilisation des TIC dans l’enseignement et l’apprentissage des maths. Ce cours intensif leur permet de participer ensuite à une formation de 2 ans pour devenir des responsables de discipline. A ce jour, plus de 1000 enseignants de toute l’Afrique du Sud ont pu suivre ce cursus.  
Site web : https://aimssec.aims.ac.za/en/programmes/cfps

 

Banco del Libro – Venezuela

La Banque du livre existe depuis 1960 et se consacre à la promotion de la lecture et de la littérature enfantine comme outils de dialogue et de culture de la paix. Elle a notamment mis en place des bibliothèques scolaires et publiques, ainsi que différents programmes de formation. Son projet « Words for non-violence » (Des mots pour la non-violence), lancé en 2010 dans des écoles de Caracas, vise à faire face au problème de la violence scolaire en utilisant la littérature orale et écrite comme moyen de canaliser la colère et résoudre les conflits. L’objectif est de proposer différents supports de lecture permettant d’organiser des rencontres autour du livre, de créer un environnement propice à la lecture et de former des médiateurs et enseignants. A ce jour, 2920 enseignants ont été formés au bénéfice de plus de 100 000 enfants.  
Site web : http://www.bancodellibro.org/

Retour en haut de la page