Mission

Une école technique, Sierra Leone

©UNESCO/Bundu, S.

L’UNESCO soutient les efforts nationaux visant à réformer et à revitaliser l’EFTP conformément à ses instruments normatifs, tels que la Recommandation révisée concernant l'enseignement technique et professionnel et la Convention sur l'enseignement technique et professionnel.

Le travail de l’Organisation s’organise autour de trois piliers : l’accès, la qualité et l’équité.

L’accès à l’enseignement et à la formation techniques et professionnels fait partie intégrante de l’initiative Éducation pour tous. Pour encourager les inscriptions dans ces filières, l’UNESCO entend améliorer le statut et l’utilité au regard de l’emploi de l’EFTP qui sont souvent, à tort, considérés comme inférieurs à l’enseignement secondaire et supérieur.

Un programme d’EFTP de qualité doit être pertinent, déterminé par la demande et répondre aux besoins des apprenants et du marché du travail. L’UNESCO soutient le développement de systèmes cohérents et flexibles qui préparent les apprenants au monde du travail et à l’éducation continue.

Une plus grande équité est nécessaire dans l’enseignement technique et professionnel pour offrir des possibilités d’apprentissage à tous, en particulier aux groupes vulnérables et défavorisés, tels que les filles, les jeunes déscolarisés et les adultes peu qualifiés.

Pour atteindre ces objectifs, l’UNESCO promeut des programmes qui intègrent les aspects formel et informel de l’enseignement technique et professionnel.

Retour en haut de la page