Stratégie

© UNESCO/Michel Ravassard

L’investissement dans le développement des ressources humaines réalisé grâce aux projets des cinq pays conçus pour le personnel des institutions nationales et locales permettra de reproduire les interventions et aura donc pour effet d’atteindre un nombre de jeunes démultiplié lorsque le projet BEAR arrivera à échéance. Les activités de renforcement des capacités seront organisées à l’intention du personnel des gouvernements, des organisations patronales et syndicales, ainsi que des entreprises. Parallèlement, l’investissement dans les systèmes d’informatique de gestion, le suivi et l’évaluation ainsi que dans la planification stratégique renforcera la capacité de formuler des politiques pragmatiques.

L’UNESCO et les pays partenaires ont créé ensemble les stratégies de mise en œuvre, le cadre logique et le système de gestion du projet. Pour renforcer la compréhension des processus de travail et définir les responsabilités des organisations concernées, l’UNESCO a élaboré une matrice qui constituera l’un des outils de la mise en œuvre. La matrice a pour objet d’identifier l’organisation chef de file et les autres organisations concernées et de leur attribuer leurs rôles respectifs. Elle peut être complétée par la description détaillée des actions et par le calendrier établi pour chacun des résultats escomptés et des activités.  

Le processus de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation du projet BEAR comprendra également l’élaboration d’un mécanisme d’examen des phases de conception des systèmes d’EFTP dans les pays participants, et d’instauration d’un dialogue politique sur les questions et défis relatifs à l’éducation, à la formation et à l’emploi dans la région de la SADC. Ce mécanisme sera en outre renforcé, au niveau régional, par le partenariat qui a été établi entre la SADC et l’UNESCO.  

Enfin, la démonstration de l’efficacité des approches du projet dans chaque pays incitera d’autres donateurs à s’impliquer dans le secteur de la TVET, à créer des partenariats et à chercher à adopter des approches similaires lorsque le projet sera achevé.

 

 

Retour en haut de la page