14.03.2012 - Education Sector

Le sexisme dans la formation professionnelle et sur le lieu de travail

©ILO/Crozet M.

L’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) se heurtent à de nombreux partis pris, stéréotypes et pratiques discriminatoires. Par ailleurs, la plupart des établissements d’EFTP n’essaient pas de se débarrasser des préjugés sexistes et ont plutôt tendance à pérenniser ces stéréotypes.

Telles sont les conclusions tirées par les 50 spécialistes de l’EFTP venus de 13 pays d’Afrique, d’Asie, des États arabes, d’Europe et d’Amérique du Nord qui ont participé à la conférence en ligne de l’UNESCO-UNEVOC, en décembre 2011, sur l’élimination des obstacles liés au genre dans l’EFTP.   

« Il semble que dans les pays développés, le sujet des femmes et de l’EFTP a perdu une partie du lustre et de la dynamique dont il bénéficiait et que dans les pays en développement, il en est réduit à une certaine stagnation, » souligne le rapport. « Le besoin se fait sentir d’une revitalisation et d’une attention permanente à tous les niveaux de discussion, de recherche, de réflexion et de décision politique ». 

Alors que le potentiel que représente l’EFPT pour l’autonomisation éducative, sociale et professionnelle des femmes est largement reconnu, les bonnes pratiques en matière de genre et d’EFTP ne sont pas souvent intégrées dans l’ensemble des systèmes d’EFTP, sont temporairement financées et confinées à certains domaines professionnels ou à certaines régions géographiques, révèle le rapport.

Les participants ont reconnu la nécessité d’une forte demande en normes relatives à la qualité, en outils et en instruments permettant d’évaluer les aspects sexospécifiques de l’EFTP et en dispositifs à même de mesurer les progrès réalisés à intervalles réguliers.

Ils ont plaidé en faveur d’une augmentation du nombre des enseignantes et des formatrices, de l’amélioration de la conception des curricula, des méthodes pédagogiques, de l’atmosphère au sein des classes et sur le lieu de travail, et pour une plus grande implication des hommes dans les domaines de l’EFTP traditionnellement féminins.

 




<- retour vers Troisième Congrès international sur l'EFTP
Retour en haut de la page