10.05.2012 - Education Sector

Avis de recherche : des compétences professionnelles

UNESCO/Katy Anis

Les pertes d’emploi, le chômage des jeunes, l’évolution du marché du travail, l’exclusion sociale et la pauvreté placent clairement l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) au nombre des priorités incontournables.

Cependant, alors que l’EFTP est à l’ordre du jour des gouvernements du monde entier, les ressources et les politiques sont-elles suffisantes pour que chacun puisse en bénéficier ?

Cette question et d’autres sujets majeurs seront abordés lors d’un important Congrès qu’organisent l’UNESCO et ses partenaires, du 13 au 16 mai 2012, à Shanghai (Chine), autour du thème « Transformer l’enseignement et la formation techniques et professionnels - Construire des compétences pour le travail et la vie ». Quarante ministres et fonctionnaires de haut niveau de 118 pays participeront au Congrès, ainsi que le Ministre de l’éducation et d’autres représentants du Gouvernement chinois.

Les principaux objectifs du Congrès sont les suivants : recherche des moyens de relever les nouveaux défis auxquels sont confrontés les systèmes d’EFTP ; prise en considération des contributions de l’EFTP au développement ; identification de méthodes novatrices pouvant faciliter la transition de l’école vers le monde du travail ; définition d’orientations stratégiques permettant de transformer l’EFTP à tous les niveaux, et identification des possibilités en matière de coopération internationale. Le Congrès devrait permettre d’établir un cadre d’action pour l’avenir de l’EFTP.

L’UNESCO co-organise le Congrès avec l’Organisation internationale du travail,  l’Organisation de coopération et de développement économiques, la Banque mondiale et l’Organisation mondiale de la santé. Parmi les participants, sont représentés des ministères (de l’éducation et de la formation, du travail, des finances et de la santé), le secteur privé, des syndicats et des associations d’employés, ainsi que des jeunes. Parmi les partenaires régionaux, il convient de citer la Fondation européenne pour la formation, la Banque asiatique de développement, la Banque africaine de développement et l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique.

L’UNESCO est la seule agence du système des Nations Unies dont la mission englobe le développement de l’ensemble du secteur de l’éducation. L’Organisation encourage le développement de l’EFTP et des compétences centrés sur le monde du travail, dans le contexte plus large de l’apprentissage tout au long de la vie.

 




<- retour vers Troisième Congrès international sur l'EFTP
Retour en haut de la page