Cinquième réunion de la CCONG/EPT, Bangladesh, 22-24 mars 2010

Ms Shufiya Akter with 12 years old Laboni in class two at "Unique Child learning Center"

©UNESCO/GMR Akash

La Cinquième réunion de la CCONG/EPT était organisée par l’UNESCO en collaboration avec la Campaign for Popular Education (CAMPE) et s’est tenue à Dhaka, au Bangladesh, du 22 au 24 mars 2010. 

La réunion était centrée sur deux thèmes principaux: la marginalisation et l’impact de la crise financière sur l’éducation. Elle s’est intéressée au rôle joué par les ONG pour protéger les groupes marginalisés contre les pires effets de la crise. Organisée un mois après la Neuvième réunion du Groupe de haut niveau sur l’EPT (Addis-Abeba, 23-25 février 2010), la réunion de Dhaka a donné l’occasion aux membres de la CCONG/EPT et à l’UNESCO de définir une meilleure collaboration stratégique pour la période comprise entre 2010 et 2015, et de l’inscrire dans le cadre des activités de suivi du Groupe de haut niveau et de la Déclaration d’Addis-Abeba.   

Plus de 100 représentants d’ONG de toutes les régions ont assisté à cette réunion importante. Les débats se sont appuyés sur une série d’études régionales et nationales sur l’impact de la crise sur les ONG du secteur de l’éducation, sur les constatations du Rapport mondial de suivi sur l’EPT 2010 (GMR) : Atteindre les marginalisés Déclaration d’Addis-Abeba, adoptée lors de la réunion du Groupe de haut niveau. La réunion fût honorée par la présence de quatre ministres du gouvernement du Bangladesh.

 

 

Retour en haut de la page