Huitième réunion ministérielle des pays du groupe E-9, Abuja, Nigéria, 21-24 juin 2010

13 years old Asadul study in class three at "Unique Child learning Center" in Bangladesh

©UNESCO/GMR Akash

L’alphabétisation au service du développement » était le thème de la huitième Réunion ministérielle des pays du groupe E-9 qui a eu lieu à Abuja (Nigéria) du 21 au 24 juin 2010. Organisée conjointement par l’UNESCO et le Gouvernement nigérian, la réunion a été ouverte par le Vice Président du Nigéria et le Ministre nigérian de l’éducation, ainsi que par la Directrice générale de l’UNESCO et S.A.R. la Princesse Laurentien des Pays-Bas, Envoyée spéciale de l’UNESCO pour l’alphabétisation au service du développement.  

L’objectif de la réunion d’Abuja était de contribuer à réduire de moitié les taux d’analphabétisme des adultes d’ici à 2015 (Objectif 4 de l’Éducation pour tous (EPT)) en mettant particulièrement l’accent sur les filles et les femmes dans les pays de l’E-9 ainsi que d’autres pays que le groupe E-9 peut soutenir à travers une coopération Sud-Sud. La réunion a permis aux participants de partager des expériences et des connaissances concernant la relation entre alphabétisation et développement, les moyens de surmonter les obstacles en matière d’alphabétisation des enfants, des jeunes et des adultes non scolarisés et les stratégies pour améliorer et renforcer les programmes d’alphabétisation ainsi que les engagements collectifs en faveur de l’éducation non formelle.    

Le Cadre d’action et de coopération d’Abuja adopté à la fin de la réunion a reconnu la nécessité pour les pays E-9 d’accroître leur engagement politique, leur innovation et leurs ressources, avec un soutien des donateurs et un renforcement des efforts de l’UNESCO en faveur de l’alphabétisation.  

Le programme d’action ambitieux vise à mobiliser un engagement plus fort en faveur de l’alphabétisation, à stimuler la mise en œuvre efficace des programmes d’alphabétisation, à exploiter de nouvelles ressources et poursuivre leur travail d’équipe fructueux. Dans le cadre du suivi de la réunion, des activités concrètes, menées et organisées par les différents pays de l’E-9, seront coordonnées pendant les deux prochaines années par le Nigeria, le nouveau Secrétariat de l’E-9.

Retour en haut de la page