Réunion de haut niveau sur le Cadre d’action Éducation 2030

La Déclaration d’Incheon, qui a été adoptée en mai 2015 au Forum mondial sur l’éducation 2015, représente l’engagement ferme des pays et de la communauté mondiale de l’éducation en faveur d’un agenda de l’éducation unique et renouvelé – Éducation 2030 – qui soit holistique, ambitieux et inspirant, et qui ne laisse personne de côté. Appelant une action concrète et urgente pour transformer les vies grâce à une nouvelle vision de l’éducation, la Déclaration enjoint l’UNESCO, en tant qu’agence spécialisée des Nations Unies pour l’éducation, de continuer à jouer le rôle qui lui a été confié, à savoir diriger et coordonner l’agenda Éducation 2030. Les mesures prises au niveau national sont au cœur d’Éducation 2030 et les gouvernements sont les premiers responsables du succès de sa mise en œuvre, de son suivi et de son examen. Ces mesures, appuyées par des partenariats multi-parties prenantes et des financements efficaces, encourageront le changement.

Par la suite, lors du Sommet des Nations Unies sur le développement durable, les États membres ont officiellement adopté le programme de développement durable à l’horizon 2030, en s’engageant « à assurer une éducation de qualité à tous les niveaux de l’enseignement – préscolaire, primaire, secondaire, supérieur, technique et professionnel » et soulignant que chacun « devrait avoir accès à des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ». Le programme comprend un ensemble de 17 objectifs de développement durable (ODD) concrets. Reconnaissant le rôle important de l’éducation, il comporte un objectif solide sur l’éducation (ODD 4), qui intègre Éducation 2030.

Le Cadre d’action Éducation 2030 explique comment traduire en pratique les engagements pris à Incheon au niveau national, régional et mondial, et fournit des conseils pour la mise en œuvre d’Éducation 2030. Une réunion de haut niveau sera organisée en vue de son adoption. Elle se tiendra au Siège de l’UNESCO à Paris le 4 novembre 2015, parallèlement à la 38e session de la Conférence générale de l’UNESCO.

Organisée conjointement avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), l’Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU-Femmes) et la Banque mondiale, cette importante manifestation est l’aboutissement d’un processus de consultation vaste et approfondi, dont le but était d’élaborer et de mettre en place un nouvel agenda universel de l’éducation pour les 15 prochaines années. En savoir plus

Retour en haut de la page
t3test.com