Objectif 1 - Réduction de la pauvreté et la faim

L’éducation sort les personnes de la pauvreté

L’éducation ouvre la porte aux emplois et au crédit. Une année de scolarisation peut faire augmenter les gains d’une personne de 10 % ; chaque année de scolarisation supplémentaire peut faire progresser le PIB de 0,37 %.

Une plus grande équité dans l’éducation peut contribuer à alimenter le cercle vertueux de l’augmentation de la croissance et de l’accélération de la réduction de la pauvreté, avec les avantages que cela comporte pour les personnes démunies et l’ensemble de la société.

L’éducation donne aux personnes les connaissances et les compétences dont elles ont besoin pour augmenter leurs revenus et diversifier leurs opportunités d’emploi. Lorsque l’éducation est largement partagée et qu’elle atteint les personnes démunies, les femmes et les groupes marginalisés, elle permet d’espérer que la croissance économique aura des retombées pour le plus grand nombre. Par ailleurs, la pauvreté pousse les enfants hors de l’école et les oblige à travailler car leurs parents n’ont pas les moyens de leur payer des études.

Retour en haut de la page