Objectif 3: Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Parvenir à un même taux de scolarisation des filles et des garçons, c’est jeter les bases du développement.

Aucune initiative politique ne peut avoir de meilleur effet multiplicateur en termes de réalisation des OMD que l’éducation des femmes et des filles. Des études ont en effet démontré qu’il existe une étroite corrélation entre l’éducation des femmes et des filles et l’augmentation des gains des femmes, l’amélioration de l’état de santé et de la nutrition des enfants et des familles, l’augmentation des taux d’inscription, la protection contre l’infection par le VIH, l’augmentation de l’espérance de vie des mères et de leurs enfants, la réduction des taux de fertilité et le retard de l’âge du mariage.

Le nombre de filles désormais scolarisées a augmenté de plusieurs millions par rapport à 2000 et l’accès des filles à l’éducation s’est considérablement amélioré dans quelques pays, tels que le Bangladesh, le Bénin et le Népal. En termes de taux d’inscription, l’Inde se rapproche de l’égalité entre les sexes.

Néanmoins, il existe encore de nombreux pays où le nombre de garçons scolarisés est plus élevé que celui des filles. Environ 54 % des enfants non scolarisés sont des filles. Vingt-huit pays ont moins de 90 filles scolarisées pour 100 garçons scolarisés. Les disparités entre les sexes sont plus grandes dans le secondaire où les avantages de l’éducation des filles sont les plus importants. Dans plusieurs pays, les filles sont confrontées à différents obstacles à l’éducation, notamment les attitudes négatives, le fardeau des travaux domestiques ou la distance les séparant de l’école. Pour rétablir l’équilibre, des efforts spécifiques – par exemple le recrutement d’enseignants de sexe féminin, le soutien aux familles démunies ou la mise en œuvre d’écoles plus accueillantes pour les filles – doivent être déployés.

Sur les 759 millions d’adultes qui ne savent ni lire ni écrire, les deux tiers sont des femmes. Cette proportion est restée inchangée depuis 2000.

Retour en haut de la page